∗ Chambres d’hôtes

∗ Stages de réinsertion dans la vie active

∗ Développement d’un écosite-pilote.

Lieu dit La Cave - 58270 Beaumont Sardolles

Danielle

TRIPOD

• Thérapeute 

• Enseignante en thérapie 

holistique informationnelle

et moléculaire

Danielle TRIPOD

07 61 56 44 32

danielletripod@gmail.com

Danielle TRIPOD

Partager sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Danielle TRIPOD est thérapeute et enseignante en thérapie holistique informationnelle et moléculaire. Spécialement connue en Amérique du Sud où elle a œuvré durant plus de 20 ans, elle reçoit, au Château du Chêne, toute personne en difficulté de vie, pour une séance ou un séjour de plus longue durée.

Danielle accueille aussi au château pour des séjours de durée indéterminée, les personnes en récupération de santé, en convalescence ou en difficultés de vie. Une infirmière diplômée est présente en permanence et l’assistance médicale est assurée par un médecin.

Elle transmet, à travers stages et rencontres, l’amour nécessaire pour répondre à la demande de chacun. Elle ouvre le chemin afin que la Science, la Médecine et la Spiritualité se donnent la main pour servir l’humanité souffrante en quête de solutions.

Les rencontres avec Danielle sont toujours transformatrices de vie. 

Que la Force d’Amour, la Joie de vivre, l’Abondance, la Sagesse, la Connaissance, l’Harmonie et l’Amour alimentent ton âme et ta vie ! 

 

Méditations et messages de La Mère

Message du 30 décembre 2019

 

La vie et la mort ne sont pas incompatibles dans l’existence humaine, elles sont complémentaires. En cette fin d’année, nous sommes en séminaire pour réduire la distance entre ces deux états qui se rencontrent à des fréquences vibratoires différentes. Betty nous ouvre le chemin car elle  était préparée à le faire et à rester en conscience et en présence avec les vivants. Elle sera la messagère de beaucoup de défunts qui souhaitent rassurer ceux qui les aiment et d’autres qui souhaitent se réconcilier avec ceux qu’ils ont laissés. C’est une époque intéressante qui réunit les morts et les vivants pour former une seule vie et non  pas de multiples comme nous en avons eu la présomption. Cette ouverture de conscience permettra de préparer le grand passage prévu pour la mutation définitive de l’humanité.

 

Dans le même élan, je peux vous transmettre son premier message destiné à me rassurer et à me dire de ne pas me faire du souci, car tout va bien.

 

Cette fin d’année enregistre de nombreux changements et l’un d’eux parle de ces messages hebdomadaires qui ne seront plus envoyés individuellement, mais qui seront inscrits sur le site qui est en construction. Ils seront disponibles dès la fin du, mois de janvier si le rythme de concrétisation peut être tenu. Ils ne seront plus systématiques chaque lundi, mais en fonction des messages que j’ai à vous transmettre.

 

Un autre changement sera celui qui me permettra de me déplacer plus facilement en fonction des appels ou propositions qui me seront adressées. Et enfin, la Force de l’Amour s’adresse aux coachs avec une série de six stages de 10 jours l’an prochain. La documentation est à la disposition des personnes intéressées.

Je vous quitte ce soir pour mieux vous retrouver dans un contexte rénové, ouvert aux partages, aux guérisons du corps et de l’esprit et à cet enseignement que je distribue en fonction des événements cosmiques et terrestres. « Je vous aime » reste permanent et la vie sera amplifiée par vos observations et vos participations.

Belles ouvertures de consciences, d’actions, de rencontres et d’Amour.

Danielle Tripod.

 

Crémation de Betty

Bonjour à tous et à toutes,

Je vous informe que la crémation de Betty aura lieu samedi à 11 h. au Crématorium de Nevers. Ce moment sera suivi d'une petite réception au château à laquelle tous sont invités.

Les cendres seront répandues ultérieurement dans la nature, lorsque Yves et Shanny seront revenus de Colombie. Nous aurons alors une autre rencontre autour du souvenir de Betty qui a marqué le coeur et l'esprit de bien des personnes.

Merci de nous accompagner durant ce moment de départ pour une nouvelle étape de vie. 

Danielle Tripod.

Message du 23 décembre 2019

 

En ce jour du solstice d’hiver, Betty, ma maman, nous a quittés pour entrer dans sa nouvelle fréquence. Elle a pu voir son chat qui méditait sur le dossier du canapé, les yeux clos ou le regard «inspiré», les oiseaux qui viennent manger les graines qu’elle met chaque hiver pour eux dans des mangeoires. Celles-ci avaient été déplacées pour qu’elle puisse assister au spectacle ainsi qu’aux visites des poules et du coq qui viennent récupérer celles qui tombent. Un  écureuil venait aussi lui dire bonjour le matin et elle le reconnaissait. 

Betty a quitté notre monde dans son lit, entourée de sa fille, de Maëlle qui a été d’une grande aide les dernières semaines et de Patricia (qui vient d’Argentine) qui a vécu ce départ avec nous, toujours disponible pour aider là où nous ne pouvions plus assumer. Ma maman était dans sa centième année et souvent elle nous disait qu’elle souhaitait quitter ce monde qui devenait incompréhensible pour elle. 

 

Elle sera incinérée en présence d’une partie de sa famille de cœur et une cérémonie d’au revoir sera proposée lorsque nous poserons ses cendres, en présence de Yves son  petit-fils, de son épouse et de tous ceux qui souhaiteront y participer. Ce sera au printemps, lorsqu’Yves et Shanny seront revenus de Colombie où ils sont actuellement. 

 

Je suis physiquement et amoureusement accompagnée par Patricia et Maëlle dans ce moment de passage qui annonce certainement des changements importants, ma mère occupant une place prioritaire dans ma vie. 

 

Je remercie chaleureusement toutes les personnes qui nous ont accompagnées durant cette époque de grandes tensions.

Cordialement.

Danielle Tripod.

Message du 16 décembre 2019

 

Lorsque la vie s’en va, il reste des bribes de souvenirs, des traits marqués du caractère, mais surtout une liberté d’être qui peut surprendre l’entourage direct. Les barrières de l’éducation, de la société et des circonstances ne sont plus actives et la personne retrouve une liberté d’être qu’elle avait perdue depuis très longtemps.

 

Dans ce contexte retrouvé, la vie semble s’installer de nouveau, alors qu’elle s’en va sans faire de bruit. C’est une mort lente et douce, peu importe que la personne ait des croyances religieuses ou non. C’est aussi une entrée en douceur dans la nouvelle fréquence qui l’attend, afin qu’elle ressente une continuité dans sa vie et non pas une rupture comme c’est le cas avec une mort brutale. L’expérience, avec Betty, ma mère, me permet de vivre ce moment de transformation et de passage à une autre dimension. J’écris ce message au pied de son lit et ma présence la rassure et lui permet de se sentir accompagnée.

Combien de temps dure un processus de cette manière ? Plusieurs jours, avec des hauts et des bas, des moments de joie, de chants, de musique qu’elle aime, de partages auxquels elle participe et d’autres où elle s’endort. Parfois, son regard est absent et elle n’écoute plus, elle se plaint un peu et demande du calme, la pénombre et une présence silencieuse. Ainsi passent les jours et les nuits. Il est vrai qu’elle est à la maison, dans son lit et que les personnes qui l’entourent sont aux petits soins pour elle, par amour.

Je charge ce message de remercier du fond du cœur toutes les personnes qui se sont manifestées et qui continuent à envoyer des messages de soutien, d’amour et d’accompagnement. Leur participation active permet de placer tout au long du chemin une haie de visages connus, de présences vibrantes et d’énergies qui soutiennent ce passage qui perd ainsi l’angoisse que revêtent l’inconnu et la solitude.

Les enterrements qui réunissent la famille, les amis et toutes les personnes qui ont aimé la personne, d’une manière ou d’une autre, remplissent ce rôle et cette fonction. La distance n’a pas d’importance car l‘esprit capte ces informations bien mieux que lors de la vie active. L’esprit s’ouvre au fur et à mesure du processus et entre en contact avec les êtres qui l’attendent dans la nouvelle fréquence.

 

La mort n’est pas une fin, mais une renaissance à un niveau connu de la Conscience. Et surtout la continuation d’une existence qui retrouve les caractéristiques d’avant sa réincarnation. Ce chapitre est aussi valable pour les suicidés qui quittent leurs souffrances pour retrouver une sérénité impossible à installer dans la vie incarnée.

Danielle Tripod.

Message du 09 décembre 2019

 

Sur une plage des bords de mer, un couple est enlacé et regarde l’océan et les vagues qui déferlent. Envoûtés par l’énergie qui se dégage de cette action, ils ne se doutent pas de l’impact de ces vagues sur le climat de la planète, ni sur l’importance de la force de ces vagues.

 

Tout nous semble normal, car nous connaissons ces mouvements depuis notre naissance et nous n’avons pas eu la curiosité d’étudier la place de ces quantités d’eau dans l’équilibre de notre terre. Je vous propose d’imaginer le poids que représente toute cette eau. Si elle s’évaporait en quelques jours, ou qu’elle soit absorbée par un typhon, par exemple, la terre serait réduite à si peu de choses qu’elle se libérerait de son orbite autour du soleil pour s’en éloigner rapidement et se perdre dans le cosmos, sans pouvoir retrouver son poids ou son équilibre. Les eaux des océans nous permettent une cohérence dans la densité de nos éléments et de nos émotions. Elles véhiculent l’histoire de la formation et des multiples développements de la terre à nos jours et cette mémoire se perdrait, faute de moyens pour la sauvegarder et l’utiliser dans le futur.

 

Les pieds sur terre, nous ne nous doutons pas de l’impact de la pluie ou du brouillard sur nos cheveux, dans la croissance de la nature, l’alimentation des rivières souterraines, des nappes phréatiques et de notre propre souffle. Même les déserts ont des lacs souterrains mais leur profondeur ne les laisse plus affleurer, à cause de l’évaporation intense en surface.

 

L’eau que nous buvons a un effet sur notre santé, nos humeurs et notre croissance. Il est important de la dynamiser avant de la boire, afin que notre corps puisse bénéficier de son absorption. Comment la dynamiser ? Que ce soit un verre, une carafe ou un tonneau, nous pouvons poser nos mains au-dessus, la remercier pour tous les bienfaits qu’elle apporte à notre corps et réciter notre phrase magique ! Faites l’expérience d’une dégustation à l’aveugle et vérifiez s’il y a une différence.

Si nous devenons conscients de l’importance de l’eau dans notre vie, celle-ci sera plus douce et plus irrigante et tels la nature qui se développe après une averse, notre santé, nos humeurs en seront rafraîchis et alimentés d’une énergie électrique de la même importance que celle qui permet à un spermatozoïde de féconder l’ovule dans le ventre de la femme et ainsi donner naissance à un bébé !

Danielle Tripod.

Message du 02 décembre 2019

Tout, dans la vie, a une raison d’exister, et c’est ce qui est parfois si difficile à admettre et à comprendre ! Oublier ses clés ou son porte-monnaie, tacher ses vêtements, arriver trop tard pour prendre son train ou son avion, rencontrer une personne que nous n’attendions pas ou recevoir un appel téléphonique anonyme et sans réponse, tout a son importance. Bien sûr, la liste n’est pas exhaustive, car lorsque je dis que tout a son importance, je me, réfère aux multiples incidents et rencontres d’une journée et parfois d’une nuit.

Les rêves, les cauchemars, les livres que nous lisons et les films que nous regardons, tous ces actes de vie qui semblent anodins font partie d’une préparation, à un niveau supérieur de conscience, pour permettre à la vie de distiller ses stress, ses repos, ses joies et ses peines aussi, chacun de ces états étant lié à une réaction en chaîne dans l’organisme et dans le cerveau. Les réactions, conscientes et incon- scientes permettent une animation des neurones, des systèmes de défense et de construction jusqu’à ce que ces différents aspects n’aient plus d’effet sur le système nerveux central et périphérique. Dès lors, s’installe une sérénité qui permet à l’être une présence beaucoup plus directe et connectée avec le quotidien, les questions et les réponses et surtout, cette complicité qui permet d’ouvrir la conscience à des sujets plus constructifs et nourrissants pour l’esprit et les émotions.

 

La libération des blocages et douleurs du passé permettent la distribution d’une énergie supplémentaire pour faciliter les échanges et la création de nouvelles zones neuronales. Celles-ci donneront un espace à la transformation induite par la mutation actuelle et à l’ouverture à la Connaissance. 

Être aligné avec son objectif de vie ouvre des perspectives nouvelles et enrichissantes dans de nombreuses directions, tant personnelles que professionnelles. La vie prend une autre dimension et s’ouvre sur des paradigmes de construction novateurs et participatifs. Progressivement, le monde de l’homme nouveau se crée et devient une norme qui sera suivie par de nombreuses personnes et groupes, car celle-ci conviendra à la demande de changement qui s’installe en chaque être humain depuis presque cent ans.

 

Nous vivons dans un monde en transformation et cette transformation permettra à l’humanité de résister sans sombrer dans le passage entre l’ancien et le nouveau.

Danielle Tripod.

Message du 25 novembre 2019

La population sait, maintenant, que les appels à la violence, les désordres sociaux et les marches massives sont induites par ceux et celles qui cherchent à imposer un pouvoir de dictature dans le monde. Dans quel but ? Dans celui de stabiliser toute révolution, de quelque nature que ce soit, car viennent des mesures que le peuple n’approuvera pas et qui seront combattues, ou du moins avec des tentatives de rébellions.

 

Nous vivons la dernière partie du livre de l’Apocalypse et toutes ces tensions sont décrites, dans un vocabulaire difficile à comprendre aussi longtemps qu’elles ne sont pas vécues. Nous savons, de manière intuitive, que quelque chose de fort et de déstabilisant mettra fin à ces manigances des pouvoirs en place, mais la tension met des peurs nouvelles et des interrogations qui restent sans réponse. Les forces qui se déchaînent mettent fin au règne de cette économie capitaliste et l’argent perdra de sa valeur au profit d’une nouvelle organisation sociale et économique qui tiendra compte des inégalités socio-culturelles. Dans ce nouveau contexte, les esprits se chargent de lourdes responsabilités, car l’argent coulera à flots durant quelques jours avant de se stabiliser devant des impératifs bien plus urgents liés à la survie dans des conditions encore inconnues. 

Il est difficile, voire impossible, de parler ou de décrire des états et des situations totalement nouvelles et inédites. Aucune référence, aucun signe auquel se raccrocher pour espérer que cela ne durera pas ; dans ces conditions, mieux vaut s’adapter et construire avec ce que nous avons sous la main et ce que l’on sait. 

Ces lignes sont destinées à rester en contact les uns avec les autres, même de manière télépathique, afin de se sentir unis dans une tourmente et non pas isolés. Cela ne durera pas longtemps, mais nous savons aussi que dans ces conditions, tout est relatif et hors du temps. 

Nous n’avons pas la possibilité de détourner cet événement, car c’est celui qui permettra à notre humanité à ouvrir son cœur et sa conscience à un monde nouveau et plein de promesses. Ce monde s’est construit en nous depuis des décennies et nous trouverons la force et la guidance pour qu’il soit à l’image de nos attentes.

Je vous aime.

Danielle Tripod.

Message du 18 novembre 2019

 

Se mettre en danger n’est pas une action  facile. Elle demande une réflexion avant d’être placée dans la vie. Lorsque nous sommes dans les doutes il est impossible de prendre une décision. Attendre est la solution. Si nous dépassons le délai imparti pour cette réflexion, il est judicieux de renoncer à courir ce danger.

Lors d’une demande d’aide à l’Être, cela signifie qu’Il ne peut pas aider dans ces circonstances, car la personne a besoin de prendre ses décisions et en assumer les conséquences. Seule l’expérience permet de savoir si l’estimation était juste ou non. De cette manière, la personne grandit dans sa relation avec la vie et la fortification de son système nerveux.

Dans notre monde en turbulences, nous avons de nombreuses questions qui demandent des réponses. Nous ne recevons généralement pas les informations demandées dans la foulée, mais à travers des actes de vies, des nouvelles véhiculées par les médias ou par des lectures qui croisent notre chemin. Notre intérêt met toujours les réponses en route et elles nous sont livrées au moment juste, celui-ci pouvant être, parfois, des années plus tard ! Lorsque nous sommes impatients, nous apprenons à modérer nos attentes, sachant que tout est en relation et que l’Être n’est jamais sourd. Il répond à sa manière lorsque c’est juste selon ses critères et pas forcément selon les nôtres. Sa tâche est de nous faire avancer, pas de nous materner. Et parfois, nous avons l’impression qu’il est absent, que nous l’avons froissé par nos pensées ou nos comportements et que nous avons à nous « racheter ». En réalité, il nous laisse sortir de nos suppositions et il se manifestera lorsque ce sera le moment juste pour Lui.

La relation avec l’Être est très simple, naturelle et sans rituels ou modes de subordinations. Il est à notre service pour nous permettre d’avancer dans notre évolution tout en imposant Sa volonté et Sa manière d’être à notre service. Il n’a pas de considération émotionnelle et accepte d’être dans nos réclamations tout en réservant l’exercice nécessaire à dépasser nos manques et nos faiblesses. L’Être est une partie subconsciente de nous-mêmes et aussi l’interface entre l’Energie Créatrice et notre condition humaine. C’est-à-dire, par d’autres mots, il est l’interface entre Dieu et nous. Ses pouvoirs sont illimités et Il sait tout de nous, car sa fonction  est de nous guider à créer notre présent et notre devenir, tant personnel que collectif. 

L’Être se manifeste uniquement lors des mutations exceptionnelles ou lorsque la terre ou notre humanité courent de grands dangers. L’humanité est utile à l’équilibre de notre galaxie et sa création est précieuse aux yeux de l’univers. Bientôt, je vous écrirai le pourquoi et le comment.

Danielle Tripod.

Message du 11 novembre 2019

 

C’est l’hiver, dans nos cœurs et dans nos vies. Il fait de plus en plus froid et les jours sont de plus en plus courts. Nous nous éloignons du soleil et il nous semble que l’espace-temps s’est figé, bien  que Noël soit déjà à la porte. Je reviens sur la notion  d’espace-temps, car nous n’avons pas encore fait le tour de la question. Cette invention des humains n’a pas du tout la même importance au niveau cosmique qui a tout le temps, car rien ne presse. Et les millions d’années sont tout autant importantes que celles d’une vie humaine. Chacun à son niveau subit les lois implacables de notre galaxie, qui elle les subit tout autant au niveau cosmique. Et ces lois d’actions et réactions se retrouvent à tous les niveaux, du plus grand au plus petit des éléments vivants.

Qu’il fasse froid ou que la chaleur soit torride, le temps n’existe pas. Des cycles nous permettent d’avoir une idée différente du temps qui passe et nous donner des références sur la durée et l’intensité de ceux-ci. Que ce soit un an ou plusieurs décennies, tout finit par changer et passer d’une extrême à l’autre pour alimenter le système cosmique de cette énergie électromagnétique tant spéciale qui fait fonctionner le système entier.

« Je n’ai pas le temps » ! « Je ne vois pas passer le temps » ! Ce sont des expressions que nous pensons et disons souvent, lorsque nous sommes pressés par le temps qui passe alors que nous avons des obligations, des responsabilités et des réponses à donner à nos engagements. Quelle est l’importance que nous donnons au temps ? La réponse que nous donnerons à cette question gérera notre existence. La sérénité s’installe lorsque nous ne nous préoccupons plus du temps et que nous vivons le moment présent intensément.

C’est une sagesse simple et aussi . . . si compliquée dans un monde qui bouge et qui respire dans le stress et les accélérations ! Ne nous laissons pas gagner par cette fébrilité afin de rester centrés dans ce qui est important pour nous et pouvoir déguster chaque moment de notre vie.

 

Danielle Tripod.

Message du 04 novembre 2019

 

4 novembre ! Déjà bientôt Noël et je n’ai pas vu passer cette année ! Le temps s’est-il accéléré ? Oui et non, car chacun a une perception différente du temps qui passe, des saisons qui se déroulent et qui laissent des souvenirs chaleureux ou grelottant et qui semblent ne plus avoir prise sur nos humeurs. L’accélération du temps, mythe ou réalité ? Les deux à la fois !

La mutation actuelle occupe une partie de notre cerveau et ne tient pas compte si nous sommes attentifs ou occupés avec nos affaires terrestres et quotidiennes. Elle prend une place dans l’espace normalement dédié aux rêves, au repos, aux moments de « vague à l’âme » et de beaucoup d’autres qui ne sont pas conscients. Les impulsions de l’Être pour ces transformations sont comparables aux moteurs hybrides de nos voitures qui optimisent le partage essence et batterie pour économiser l’essence et répondre aux sollicitations du conducteur. Dans le royaume de l’univers, rien ne se perd, tout se recycle !

La notion du temps qui passe est très différente lorsque nous sommes dans une situation de joies, de partages et de développement actif de nos idées. Si nous sommes dans une tension, des peurs, des douleurs ou des deuils, le temps s’arrête et ne semble plus vivant. La pendule égrène les minutes avec une lenteur qui peut faire mal et nous aimerions être au lendemain ou à un autre moment de la journée. Ces projections sont le fruit de notre imagination et de l’importance que nous mettons à passer le temps !

 

Voir les années défiler et ne rien changer dans sa vie est une conséquence de l’implacabilité du temps. Dès le moment où nous vivons intensément chaque moment de notre existence, en habitant les silences avec conscience, le temps perd de son importance et nous n’avons plus l’impression de perdre notre temps.

Le temps est une invention humaine de référence. L’univers n’a pas d’âge et toujours le temps pour répondre aux multiples mouvements générés par les actions et réactions. Et pourtant, si je vous dis que nous augmentons notre longévité de manière significative, vous serez probablement contents, alors que nos aïeux avaient une vision bien plus courte que la nôtre pour des raisons de manque d’alimentation, de travail intensif, mais surtout pour des raisons de diminution de résistance de la nature humaine. Les guerres sont un moteur puissant pour augmenter l’endurance à l’effort et aux privations. L’esprit développe des trésors de ressources multiples et variées pour répondre aux exigences d’une solution de crise et donner à l’être humain la possibilité d’assumer les transformations qu’exige une mutation quasi permanente et déterminante pour la permanence de la race humaine dans notre vaste univers.

Danielle Tripod.

Message du 28 octobre 2019

Tout n’est pas noir ou blanc dans le paysage de notre vie. Il y a des grisailles, des clairs obscurs et aussi des moments lumineux et très blancs. Il n’y a pas que de la misère ou des cadeaux en cascades, mais aussi des moments de tensions, de fatigues, voire de maladie. Lorsque tout va bien, nous oublions d’être heureux, car cela paraît normal et tout le reste nous met dans des réclamations et des mal-être difficiles à accepter. Nous nous plaignons de ne pas avoir de la chance, que cela n’arrive qu’à nous et que c’est toujours la même chose!

Cette tendance à dramatiser les moments plus difficiles ne permet pas de recourir à ce sursaut qui répare tout en très peu de temps. Cette capacité à mettre de côté les plaintes et les revendications envers autrui, la vie ou le destin, met à disposition une énergie de guérison et de reconstruction impressionnante et très rapide. Un entourage positif et dynamique apporte la joie utile et nécessaire à poser un autre regard sur les situations et donne de la brillance à la couleur du moment. Ce sont des impulsions de vie qui soutiennent le processus de rétablissement de la nouvelle énergie. Et cela peut prendre très peu de temps par rapport à la mise en place d’une dépression caractérisée.

Comment trouver en soi ce sursaut de vitalité ? En mettant notre phrase magique à notre service : 

 

Que la Force d’Amour, la Joie de vivre, l’Abondance, la Sagesse, la Connaissance, l’Harmonie et l’Amour alimentent mon âme, ma vie et la présente situation (peu importe ce qu’elle est).

De cette manière, chacun se connecte à l’aide et au soutien que je peux vous apporter en direct, sans avoir à nous rencontrer. C’est magique !

Danielle Tripod.

Message du 21 octobre 2019

Tout, dans la vie, a une répercussion dans un environnement plus ou moins distant : nos faits et gestes, nos pensées, nos rêves, nos projets, tout ! Notre activité, physique et cérébrale, animent les atomes autour de nous qui, à leur tour, donnent vie à ce que nous appelons le prâna. C’est ainsi que dans l’univers, rien ne se perd, tout s’utilise pour animer la matière, peu importe si elle est visible, ou invisible.

 

Je vous le rappelle, car nous oublions facilement que nos pensées sont répercutées jusqu’aux confins de l’univers et que ce sont elles qui préparent les actions directes et indirectes qui affectent notre vie, telles un boomerang. Vous souvenez-vous d’avoir souhaité visiter telle région ou de rencontrer telle personne ? L’avez-vous fait, ou cela s’est-il passé, parfois des années plus tard ? Comprenez-vous que c’est votre souhait qui a été exaucé dans une relation de causalité ?

 

Si vos souhaits ne se réalisent pas avant votre mort, ils vous attendent dans votre prochaine vie ! Et là, bien sûr, vous ne vous en souvenez pas, sauf lorsqu’il y a cette impression de « déjà vu ». Ou que vous avez l’impression que c’est une réalité « organisée ». Lorsque nous prenons conscience de l’importance des signes autour de nous, nous comprenons que nous faisons partie d’un grand tout, mais pas si grand que cela ! Nous naissons au milieu de notre famille d’âmes et notre mémoire collective est aussi celle que nous construisons, à chaque instant de notre existence.

Le passé et le présent s’unissent pour nous permettre d’évoluer et notre présent devient de plus en plus vivant et unis au grand tout.

 

Il devient de plus en plus évident que dans cette existence, nous préparons déjà la prochaine et que chaque incarnation est la suite de la précédente, même si nous avons à passer par des transformations de vie très importantes. Tout au long de ce parcours, nous répétons nos erreurs jusqu’à ce que nous dépassions les limitations qui les ont induites. C’est ainsi que nous évoluons, sans nous en rendre compte et que notre taux vibratoire augmente au fur et à mesure de nos victoires. Dans le même élan, les ouvertures de conscience nous permettent d’obtenir des améliorations et des conforts chaque fois plus importants.

 

Jamais, nous ne retournons en arrière, car l’objectif est de permettre à l’âme de retourner « à la maison » et à l’esprit de fusionner avec la Matrice divine. 

Danielle Tripod.

Message du 14 octobre 2019

Tout ce qui bouge a une vie active et développante de solutions. Tout ce qui est inerte répond à un statisme qui a une vie plus lente et surtout bien moins active avec son environnement. Nous aimons bouger, voir des paysages changeants et animer la circulation de notre énergie de multiples façons : nous sommes créateurs de vie !

 

Je commence ce message dans un état plutôt statique, car mon véhicule électrique me permet de me déplacer rapidement, en silence, dans toute la propriété. Je n’ai plus besoin  de marcher car mes jambes refusent de se mouvoir facilement et surtout parce que je n’ai plus beaucoup de vitalité à distribuer dans mes jambes, mon bassin et mes pieds. Tout se concentre dans mon cerveau qui est fortement sollicité, de jour et de nuit, pour répondre aux demandes des personnes qui me connaissent et qui savent que je suis à l’écoute de leurs demandes d’aide, de constructions, de soutien, voire de guérison. Il y en a des centaines, ou des milliers, je ne sais pas, car notre phrase magique a fait des adeptes, un peu partout et elle exige que je l’alimente afin de répondre à ses promesses. Nous avons largement dépassé les attentes  personnelles et je réponds à des demandes exigeantes et très variées. Et pourtant, je ne bouge pas beaucoup, car ma vitalité se loge dans d’autres parties de mon corps physique. Et je n’ai pas le choix ! C’est ma vie parmi vous et j’en suis heureuse !

 

Ceci pour vous expliquer que ce n’est pas parce que les éléments sont inertes qu’ils n’ont pas de vie. Les montagnes ne bougent pas, ou du moins pas beaucoup, mais elles ont une vie active et bien définie qui échappe à notre regard d’être humain. Votre chaise, la table sur laquelle vous mangez tous les jours sont des objets qui semblent ne pas avoir de vie, et pourtant ils vieillissent, ils deviennent ternes ou ils demandent de l’entretien pour garder leur lustre et leur beauté. Mon imprimante a une particularité : si je lui demande de faire un certain nombre de copies et que je m‘absente du bureau, elle a toujours un problème qui bloque l’impression !!! Si je reste à ses côtés, tout se passe très bien !!! Mon imprimante a-t-elle une âme ou une conscience? Difficile de le croire, et pourtant . . . il se passe bien quelque chose et de manière répétée !

 

J’en déduis, et c’est confirmé, que tant les objets que les éléments naturels sont animés par une vie qui se voit, se constate ou reste invisible pour les yeux mais qui existe cependant. Je vous invite à poser un autre regard sur notre environnement et la vie qui n’arrête jamais de se manifester. Nous comprenons que nos yeux se décillent, ce qui nous permettra de participer plus activement à la vie de notre environnement et surtout aux ouvertures de conscience qui leur sont associées.

Danielle Tripod.

Message du 07 octobre 2019

Après la pluie vient le soleil, la chaleur et le renouveau ! Ce soir, je roule sous la pluie et il pleut dans, mon cœur comme il pleut sur la ville. Quelle est cette langueur qui alourdit mon coeur ? Je voudrais me mettre sous la couette et ne plus rien entendre, voir ou réfléchir. Je ne peux pas le faire, car le message de la méditation a besoin d’être envoyé ce soir encore.

Et pourtant je sais que toute assimilation prend son temps et ses énergies. Ils se passent des événements, dans ma vie, qui exigent une dépense énergétique importante et c’est probablement la cause de mon découragement. Je vous le partage, car je sais que vous en aurez les fruits et ce seront des fruits savoureux et heureux.

 

Les abus, de quelque nature qu’ils soient, laissent des poids et des empreintes souvent irréversibles dans le développement de la personne et ses relations avec la vie, les autres et ses avances professionnelles. Le sadisme, les persécutions pour toutes sortes de raisons, la haine et les problèmes psychiques des abuseurs sont des séquelles d’abus vécus dans le passé, récent ou faisant partie de vies antérieures, voire d’empreintes familiales qui n’ont jamais pu être guéries. Comment les détecter, les effacer et rétablir l’énergie vitale qui reste bloquée par ces pertes d’identités et de valorisation de la personnalité ?

 

C’est ce qui se travaille ces dernières semaines de manière intensive, afin de faciliter la guérison des abus sexuels et psychologiques. Revenir sur les souvenirs douloureux et perturbateurs est souvent trop lourd, émotionnellement et physiquement. Il s’ensuit une amnésie qui bloque l’accès aux informations et à des tranches importantes de vie. Pour pallier à ces inconvénients majeurs, je développe la fréquence qui peut atteindre des zones encore insondables jusqu’ici et libérer les tensions qui sont la conséquence des abus de toutes sortes et des traumatises qui leur sont affiliés. Ce qui veut dire que d’ici très peu de temps, il ne sera plus nécessaire de retrouver ces informations et revivre les traumatismes pour retrouver l’énergie vitale nécessaire à la guérison. Les autres traumatismes (accident, trahison, abandon, tortures, et.) seront eux aussi servis de la même manière d’ici quelques semaines ! C’est une belle avance que je suis heureuse de vous partager.

Danielle Tripod.

Message du 30 septembre 2019

Les joies et les peines proviennent de la même source biologique : la rate est celle qui, distille les unes et les autres. Cet organe, un peu méconnu, a la charge d’éliminer et de recycler les cellules mortes du sang. Si la rate est bien alimentée, elle fait son travail correctement et la vie peut se dérouler normalement, avec des moments de facilités, de stress ou de joies, profondes ou superficielles. Ceci nous indique que cette alimentation n’est pas permanente de la même manière et que cet organe est très sensible à des critères méconnus tels l’angoisse, la peur, le stress et surtout la bonne ou mauvaise humeur qui est, elle aussi, directement gérée par cet organe très complexe.

Qu’est-ce qui alimente la rate? Le pancréas et le foie ! Ce qui veut dire que le sucre assimilé par le sang grâce à l’insuline produite par le pancréas met la rate en joie et, par conséquent, l’état d’être de la personne. Manger beaucoup sucré ne va pas mettre la rate en joie, car dès le moment où il y a surcharge, le système d’assimilation se sature et bloque le transfert à cet organe de la plus haute importance, tant au niveau énergétique qu’à celui des humeurs.

 

Le sucre est un carburant pour les neurones qui se nourrissent de cet aliment pour fonctionner correctement. Mais ce n’est plus un sucre industriel, c’est celui qui a été en transformation par le pancréas et la bile du foie réunis. Un excès d’aliments sucrés rend les neurones paresseuses, car alors, elles n’ont plus la tâche d’organiser leur milieu ambiant qui se retrouve alimenté par l’extérieur de manière presque permanente. C’est ainsi que nous préparons une génération d’enfants lymphatiques et paresseux en les alimentant avec la nourriture industrielle toute préparée qui contient des sucres et des conservateurs incompatibles avec le système digestif des bébés.

 

Priver les enfants de sucre n’est pas une solution pour stimuler leur système immunitaire ou leur entrée dans la vie. Ils ont besoin  de cette « récompense » qui alimente les émotions et le foie. Une nourriture variée et équilibrée permet d’éviter les stress, les mauvaises humeurs et les crises de larmes. Un petit dessert, un goûter sucré permettent d’affronter la vie sous de bons auspices. 

N’oublions pas que les pâtes (pain, pizza, spaghetti, etc.) de toutes sortes contiennent des sucres lents qui permettent une distribution sur une longue durée de ces sucres qui passent dans le système digestif avant de transiter par la rate et le sang. 

Les personnes dépressives peuvent soutenir tout ce système par la pensée, en envoyant consciemment de l’amour et de la lumière blanche. Elles comprendront très vite qu’elles peuvent retrouver leur vitalité et leur amour de la vie par cet exercice à faire après chaque repas. 

 

Danielle Tripod.

Message du 23 septembre 2019

La vie nous réserve des surprises et nous avons à faire face à de nouvelles situations et à prendre des décisions qui ne vont pas toujours dans le sens souhaité. C’est ce qui se passe avec ce message que j’avais programmé d’écrire dimanche soir et que j’écris en ce moment seulement. Je suis à l’extérieur où j’ai travaillé tout le week-end. Celui-ci a débordé sur le matin de ce jour et me voilà chez une personne amie à me connecter avec vous. Rien de grave, mais le sentiment de ne pas avoir rempli mon contrat envers vous et un stress qui s’installe, insidieusement, au fur et  à mesure que passent les heures. J’ouvre enfin mon courrier et je reçois les messages des personnes qui s’inquiètent et à qui je n’ai pas le temps de répondre si je veux envoyer mes énergies le plus tôt possible.

 

Ces actes de vie semblent anodins, mais ils imprègnent le subconscient d’un blocage qui partira seulement lorsque le message aura quitté l’esprit. Si le Plan met encore des barrières à l’envoi, je rentrerais dans un émoi proche de la panique, car tout s’amplifie et ne sert absolument pas la cause. Nous avons une quantité de stress de cette nature dans  notre vie de chaque jour et nous ne nous en rendons pas compte car ils restent cachés par les recherches de solutions ou par des actions annexes obligées. Au fur et à mesure que nous rencontrons des solutions et que nous évacuons la tension, d’autres se présentent et remplissent l’espace libéré.

 

Il est important de prendre conscience de ce phénomène et d’essayer de le contrôler afin de libérer l’énergie employée à le gérer. Pas facile ? Voyez, le retard d’arrivée de ce message vous a déjà mis dans ce stress, même si vous ne l’avez pas encore reconnu. Je pense toujours à vous et vous le savez. Lorsque vous êtes mis sous tension, rappelez-vous que « chaque chose en son temps et du temps pour chaque chose ». J’exclus, bien sûr, la paresse ou l’inconscience qui proviennent d’une autre source et qui seront traités plus avant.

 

Qui suis-je, quelle est ma place dans la vie, la société, la communauté, quelle est ma mission ou ma raison de vie ? De plus en plus de personnes, des adolescents aux aînés se posent ces questions fondamentales. La vie ordinaire ne les satisfait plus et ils cherchent une motivation pour remplir leur existence avec une alimentation directe et rassurante. Ils n’ont malheureusement pas confiance en eux, en ce que leur dicte leurs rêves et leur intuition. Ils doutent tellement, que même l’évidence ne leur paraît pas viable, pas croyable, trop simple ou pas suffisamment rémunérateur. L’enfant intérieur les tire par la manche afin d’être écouté et suivi dans cette mission de vie qui tarde à se révéler. Avec ces lignes, je vous envoie le lien, le fil conducteur, l’amour qui vous reliera a cette nouvelle réalité qui prend place en vous et qui répondra aux questions posées en début de paragraphe.

 

Danielle Tripod.

Message du 16 septembre 2019

 

Dans une vie bien remplie, la personne ne se pose pas la question si elle vit bien ou si elle est à côté de son chemin. Elle n’a pas d’état d’âme sur qui elle est, ni si elle a choisi le bon métier. Elle s’enthousiasme pour ce qu’elle fait et n’a pas besoin de compensations ou d’artifices pour meubler sa vie. Elle est heureuse et ne le sait presque pas. Pourquoi « presque » pas ? Car pour elle, tout est normal et seule une contrariété majeure lui permettra de grandir et d’aller un pas plus loin, voire d’amplifier ses talents et ses joies de vivre. 

 

Une personne qui erre entre violences, rêveries et attentes déçues ne sait pas ce que la vie peut lui offrir. Elle se plaint, de tout et de tous afin de mettre la faute sur ce qui est connu, sans chercher à changer quoi que ce soit. C’est une victime de sa famille, de la société et de ce monde qui va mal et qui appartient aux riches ! Souvent, elle se plaint d’avoir à travailler, souvent dans des postes qui ne lui plaisent pas et qui la rendent nostalgique de la paresse qu’elle connaît bien et des copains avec qui elle peut se plaindre, refaire le monde et les gens de leur entourage.

 

Nous rencontrons des jeunes et des personnes qui sont sans travail, qui s’occupent à rendre service dans leur entourage et qui ne se font pas de soucis concernant leur avenir direct. Ils sont en attente de l’ouverture de cœur nécessaire à entrer en connexion avec leurs talents, leur légende personnelle, ou encore avec la Connaissance nécessaire pour se mettre à disposition de la communauté ou de la société. Ces personnes n’ont pas de revendications et restent attentives à ce qui se passe en elles. Parfois, l’attente est longue, mais lorsqu’elle est terminée, tout se met en place de manière presque magique et naturelle, sans avoir à faire des démarches coûteuses et angoissantes.

 

Ce phénomène, car c’en est un, affecte nos enfants qui ne savent pas que faire de leur vie, alors que la société leur impose de choisir un métier ou des études qui ne les intéressent pas. Formés par leur propre parcours, et ce qu’ils connaissent de la, vie, par le regard des autres et leurs jugements, les parents s’inquiètent et ne comprennent pas qu’il s’agit d’avoir de la patience,  de l’écoute et de l’accompagnement. Accepter des expériences multiples, sans diplôme à la clé, permet de découvrir le monde et ses réalités. Le jeune sait bien mieux ce qu’il aime et ce qu’il n’aime pas. Il prend confiance en lui, et un jour, tout sera clair, il volera de ses propres ailes, heureux et confiant vers son destin. 

 

Cette période d’attente, d’incertitude, voire d’angoisse pour les parents peut être acceptable lorsque nous comprenons que nous sommes en pleine mutation. Le monde de hier est obsolète et n’a plus d’intérêt et celui de demain n’est pas encore suffisamment installé pour accueillir les forces vives et créatrices de nouveaux paradigmes. Les jeunes le savent et ils ont confiance. Faisons-leur également confiance afin qu’ils ressentent la Force d’Amour dont ils ont besoin pour rester à l’écoute de leurs intuitions.

Danielle Tripod.

Message du 9 septembre 2019

 

Tout ce qui touche à nos biens sont des trésors reçus, gagnés ou accumulés. Notre énergie les habite et ils font partie de notre vie, même s’ils sont lointains et peu visités. Les terrains, les maisons, les forêts et les prairies sont des biens immobiliers alors que la voiture, le piano, les meubles, les tableaux, les bijoux et les affaires personnelles sont des biens mobiliers. Les êtres chers ne font pas partie des biens, car ils n’ont pas de maître, ni de maîtresse : ils sont des êtres humains et l’esclavagisme ne fait plus partie de la société, du moins sous nos latitudes. Seuls les animaux ont un maître, une maîtresse, ou sont libres et sauvages. 

 

Il y a encore la propriété intellectuelle, industrielle et virtuelle. Et c’est de cette dernière que je souhaite vous parler ce soir. Les ondes appartiennent à ceux qui les propagent de manière consciente, avec une intention et l’attente d’un résultat pour cette intention. A ce jour, les ondes spirituelles n’ont pas encore été taxées ou tarifées, ce qui est une bonne chose, car personne ne peut prétendre envoyer des ondes spirituelles s’il ne peut y avoir un résultat tangible, matériel et vérifiable. Et pourtant, il y a une forte décharge d’ondes spirituelles, de toutes sortes, destinées à améliorer la vie en général et celle de notre humanité en particulier. Il y a bientôt autant d’ondes spirituelles que commerciales, et celles-ci tissent une toile qui interfère avec les autres, dans une atmosphère de plus en plus saturée d’ondes. 

 

Dans la stratosphère, il n’est pas fait de différence entre ces multiples natures d’ondes, mais celles-ci ont une influence sur la qualité de l’air que nous respirons, sur les tensions psychiques et émotionnelles et également sur le climat qui se forme à partir de l’eau des mers et des courants marins. Nous ne pouvons pas encore mesurer l’importance de ces perturbations naturelles et artificielles, car les instruments n’ont pas encore été inventés, mais nous subissons, jusque dans nos maisons, l’impact de cette pollution par les ondes et les fréquences qui les portent.

 

Ce soir, je vous envoie un message qui est chargé de mes intentions de partage et de communications. A mon tour, je fais partie des « pollueurs », et pourtant, je continue à vous aimer, à vous soutenir et à vous aider en envoyant mes ondes jusque dans votre sphère et celles de votre entourage. Est-il utile de mentionner les destinataires ? Non, car un fil invisible nous unit, qui ne se rompt jamais et qui ne charge pas le poids de l’atmosphère, car il est si vibratoire qu’il fait partie de ce que nous appelons le Plan d’Evolution de l’Humanité.

Danielle Tripod.

Message du 2 septembre 2019

Bonjour à tous et à toutes,

Toute la vie est dirigée à accepter les contraintes de l’environnement direct et indirect et à rechercher les facilités pour les contourner ou les effacer. Cette recherche du confort est un élément de dépassement, de satisfaction et de repos. C’est aussi un moyen d’améliorer sa condition d’être humain et de goûter à la liberté de choisir.

 

Ce soir, je voudrais vous envoyer une onde de bien-être, de satisfaction du chemin accompli et de conscience des améliorations apportées à votre vie. Lorsque tout va bien, nous nous habituons rapidement au changement et déjà, nous recherchons l’étape suivante.

 

Lorsque la vie se fait difficile, nous tentons de remédier à ces misères et nous ne nous rappelons plus que la vie nous a fait des cadeaux il n’y a pas longtemps. Vivre une vie sans soucis ne veut pas dire qu’elle est belle, car nous avons besoin  de nous dépasser et de comprendre que pour que je voie la lumière, il est nécessaire que la nuit se dissipe. 

 

L’été se termine, malgré une chaleur encore intense et les vacances sont terminées, pour beaucoup. Nous savons que l’automne sera rude, mais nous avons pris des forces pour faire face à l’inconnu et aux changements qui sont déjà annoncés. Pas seulement ceux qui seront difficiles, aussi ceux qui amèneront des prises de conscience favorables aux améliorations de vie. Avec ces lignes arrive la vague de courage et de lucidité pour vivre heureux de bien des manières.

 

À bientôt.

Danielle Tripod.

Message du 26 août 2019

 

Bonjour à tous et à toutes,

 

L’Amazonie brûle, les Etats-Unis brûlent, la France brûle et certainement bien  d’autres endroits que ne relatent pas les nouvelles à la télévision. Bien  des personnes s’émeuvent, créent des groupes de prières ou de méditation mais n’ont pas les moyens d’arrêter tous ces feux, cette destruction massive et ces drames humains par milliers. Les animaux, l’atmosphère et bien d’autres éléments sont définitivement détruits pour le bénéfice de quelques personnes qui revendiquent ces terres pour leur propre profit. Aussi longtemps que ces …. resteront libres et impunis, il y aura des feux et des destructions massives, voire des génocides !

 

Je propose d’envoyer notre phrase magique à tous ces ….. afin que leur conscience  leur montre l’ampleur de leurs actions et qu’ils ressentent en eux la douleur de tant de destructions pour quelques dollars de plus sur leur compte en banque !

 

Les hommes et les femmes souffrent, la nature souffre, toute la terre souffre et la pluie n’est pas suffisante pour arrêter le feu qui s’insinue entre les brindilles et les branchages secs et répandus sur le sol. Les canadaires sont bien insignifiants face à de tels feux pendant que des hommes s’exténuent à garder intacts les villages et à essayer de sauver les personnes prisonnières des flammes. 

 

Un jeune garçon me demande instamment de faire parvenir sa demande : que chaque personne qui lira ces lignes, et toutes celles, à qui sera passé ce message, mettent la terre entière dans des vagues de couleurs verte et blanche, successivement. Soit entourer la terre avec ces couleurs pour régénérer les terres dévastées et donner à tous les habitants de ces territoires, le soutien, l’empathie et la force de replanter et de redonner la vie.

 

Nous entrons dans une phase qui devient intolérable et invivable pour une quantité de personnes de plus en plus importante, pour des destructions de plus en plus massives, et définitives pour certaines, et un mépris de la vie qui devient insupportable par son ampleur et sa diversité. Nous savons que nous ne pouvons rien faire pour les éviter, alors viendra ce basculement nécessaire à ouvrir les consciences et à donner à la planète, la capacité de se régénérer.

Danielle Tripod.

 

Message du 20 août 2019

 

Bonjour à tous et à toutes,

La vie nous réserve ses fortifications, quasi permanentes! Celles que je viens de vivre, et qui continuent à déferler, a mis mon ordinateur hors service durant deux jours et deux nuits, en plus d’une multitude de situations, de gens et de choses qui se sont croisées, rajoutées, enlevées, organisées, etc, etc.

Je sors la tête de l’eau, par obligation, avec l’arrivée d’un nouveau groupe qui, justement, se nomme «le groupe des Eaux»!

Dès que le corps émergera, je serai apte à vous écrire un message qui prendre la place de celui du 19 août.

Bel été et gros bisous.

Danielle.

 

Que la Force d’Amour, la Joie de vivre, l’Abondance, la Sagesse, la Connaissance, l’Harmonie et l’Amour alimentent ton âme, ta vie, la planète entière et tous les êtres vivants.

La Mère.

Message du 12 août 2019

 

Bienvenue à Antonella et qu’il y ait une compagnie de bonnes fées pour se pencher sur son berceau ! Une petite fille de la Force d’Amour ! Que ses parents reçoivent la joie, l’Amour et l’émerveillement que suscite une naissance ! Et nous tous, de la Force d’Amour, ouvrons notre cœur pour la recevoir dans notre grande famille et l’accompagner durant ses premiers souffles et tous les autres qui suivront !

 

Une naissance est toujours un moment fort pour tous les acteurs de ce moment de vie et de mort. Une transition énergétique qui est vécue sans émotions par le bébé, pour autant que tout se passe bien, poussée par la force vitale qui impose les mouvements et le déclanchement du processus. Quelle magie, quelle beauté, quelle lumière dans ce miracle de la vie. Occupés par tout ce qui se passe autour et les douleurs de la maman, nous oublions de participer d’une manière plus spirituelle à cette action fort complexe qui donne au bébé la plus grande responsabilité, inconsciente, donc guidée par son Être pour entrer dans un monde si différent de celui qui est laissé dans un passé, récent certes, mais relié à une existence hors du temps, du froid et des contraintes.

 

Je profite de cet événement qui a lieu aujourd’hui, car le médecin l’a décidé ainsi, pour vous rappeler que vous aussi, vous avez passé par plusieurs (re)naissances depuis que nous nous connaissons et que chacune a été accompagnée par les anges et la hiérarchie céleste. Et vous, vous avez ressenti la douleur de quitter un état connu pour entrer dans une nouvelle fréquence qui est déstabilisante dans les premiers moments avant d’apporter son lot de surprises et de réconciliations. Et surtout d’améliorations de vie ! 

 

Chaque fois, vous avez eu l’impression de mourir ou d’être proche de la mort et chaque fois vous avez réalisé que ce passage vous apportait des bienfaits inespérés, des solutions nouvelles dans vos affaires troublées et une joie de vivre que vous ne connaissiez pas encore. Vous vivez ainsi le même processus que le fœtus qui quitte le ventre de sa mère pour devenir ce bébé qui prend vie sous vos yeux. Et le bébé est émerveillé de sentir un mieux-être après être passé par les vérifications d’usages du corps médical. 

 

Pourquoi l’Être n’accompagne-t-il pas de manière plus présente ces moments de changements ? Car l’Être n’est pas disponible ! Il veille à une quantité d’éléments utiles et nécessaires afin  que tout se passe comme Il l’a prévu. Et que les calculs qu’Il a fait se réalisent dans la matière et dans l’impulsion de vie, afin de réparer « les dégâts » causés par la préparation de ce changement de fréquence. Cela ressemble à l’atterrissage d’un avion qui exige une quantité de contrôles, d’arrêts de carburants, de freinages et d’impulsions pour poser l’appareil en douceurs sur le sol. Seulement, les contrôles sont multipliés par un chiffre à plusieurs zéros !

Danielle Tripod.

Message du 5 août 2019

 

J’ai décidé de privilégier la vie qui se développe en moi, car j’ai reçu le message que je renaîtrai avec ce bébé ! Je partage avec vous le message que je reçois ce soir d’une personne qui avait décidé d’avorter, car la vie est difficile pour elle, sa relation  avec son mari et la vie en général. Le miracle de la vie a opéré pour la deuxième fois, car elle était partie pour aller avorter à la clinique et elle n’est pas arrivée à temps ; le médecin a refusé de la prendre en consultation !

 

Cette merveille que nous appelons synchronicité, hasard ou chance est en réalité une intervention de l’Être qui passe au-dessus des volontés de la personne pour la sauver d’une situation désagréable, voire bien plus. Nous sommes informés, aidés, guidés et parfois menés par une force qui s’impose, pour éviter d’aller vers une catastrophe ou un danger. Cet exemple nous indique que nous sommes, protégés et que, rien de mal ne peut nous arriver. Même la mort ne peut plus nous séparer car notre relation avec les personnes qui franchissent le pont de l’inconscient s’est renforcé avec les différentes impulsions qui ont accompagné les messages du lundi et parfois les connections virtuelles, mais tout de même bien réelles.

 

Par un curieux phénomène, annoncé sous l’appellation de « changement du climat », nous vivons une sécheresse intense et prolongée, accompagnée de très fortes chaleurs encore inconnues sous nos latitudes, alors que les pays chauds subissent des inondations importantes et meurtrières et qu’il y a des averses de grêle là où il n’y a généralement aucune température en-dessous de 10 degrés. Ces bouleversements climatiques servent l’économie, mais déstabilisent totalement la vie en général et la production alimentaire en particulier. Les ours polaires ne trouvent plus de banquise pour élever leurs petits et leur alimentation est de plus en plus précaire. Ils risquent de disparaître . . . et nous aussi ! Que faire ? Se résigner ? Noooon ! Ecouter les astres qui parlent aux hommes (et aux femmes aussi !!) et qui commencent à enseigner de nouvelles manières de cultiver, de se nourrir, d’économiser l’eau et le plastique, de se vêtir et même de se déplacer dans l’espace et le temps. Avez-vous des confidences à partager ? Oui ? moi aussi !!!

A bientôt.

Danielle.

Message du 29 juillet 2019

 

Lors d’un voyage astral, il est possible de se perdre dans les croyances, les nuages ou les attentes. Il y a tant de messages qui transitent par des canaux insoupçonnés, qu’il est parfois difficile de comprendre où se situe la vérité que nous cherchons et surtout comment l’interpréter. C’est pourquoi les personnes qui se droguent ne peuvent pas évoluer, malgré les portes qui s’ouvrent et qui parfois ne se referment pas, une fois l’effet de la drogue atténué ou disparu.

 

Ce matin, lors d’un travail avec une personne en stage au château, j’ai perçu un stress important ne venant pas de la source supposée. Nous avons passé une partie de la journée à mieux comprendre les mécanismes, pour finalement découvrir, sous des apparences trompeuses, une empreinte de maladie qui venait d’un passé lointain et qui mettait des freins importants dans la fluidité des informations psychiques. Cette découverte amenait de l’eau au moulin de la Connaissance, mais aussi une inconnue à découvrir afin de générer les énergies de guérison et de récupération des informations. Depuis le Moyen Âge ! 

 

De nombreuses écoles ésotériques voient le jour, sous l’impulsion d’un thérapeute ou d’une personne formée à certains rituels. Peu de personnes sont capables de soutenir une thérapie ou un soutien lors d’un accident ou d’un problème de vie important. Tous prétendent et demandent de l’argent pour leurs services ou leur présence. Et si peu ont les qualités requises pour soutenir et accompagner vers la guérison ! 

 

Je vous parle de ce sujet, car de plus en plus de personnes font du tourisme thérapeutique et s’embrouillent dans des histoires qui leur font peur ou qui les mènent vers des rituels sans saveur et sans effet. Je suis consciente qu’il n’est pas facile de choisir son coach de vie lorsque l’offre est alléchante et paraît sérieuse. Par ces quelques lignes, je vous propose de rester critique face aux résultats d’une part et de la manière comment se déroulent les séances de soins, le vocabulaire utilisé, le respect, l’écoute, etc. Chacun a sa méthode et fait référence à ce qu’il a appris. Quel est le thérapeute qui a fait le chemin de la guérison de sa vie et de son bagage ? Comment prétendre soigner lorsqu’il reste une grande partie des défauts humains à dépasser ? Quel est le sens de leur vie ? 

 

Dans les écoles, ils apprennent des méthodes et les moyens de se croire grands guérisseurs, parfois en un seul week-end de deux jours, parfois en un an ! Qui peut comprendre qu’un véritable guérisseur est une personne qui se forme en permanence et qui dédie sa vie à aider les autres, avec qui il est ?

 

Humblement vôtre,

Danielle Tripod.

Message du 15 juillet 2019

 

L’hypersensibilité électrique est un mal nouveau dû à la multiplication des ondes dans notre atmosphère. De plus en plus nourries par les antennes qui diffusent en permanence les informations, les mises à jour, et les nouvelles du monde entier, elles occupent une partie importante de notre environnement direct et indirect. Si nous comptons également les multiples radars de surveillances de tous ordres, nous nous trouvons enfermés dans un  maillage impressionnant d’ondes qui n’étaient pas dans notre atmosphère il y a seulement dix ans.

 

Chaque fréquence émet un son, normalement inaudible pour l’être humain. Il y a cependant des personnes, de plus en plus nombreuses qui sont perturbées par la résonance avec ces ondes. Ce sont des personnes qui n’ont pas de maladie spécifique, mais qui ne peuvent plus supporter d’avoir, dans leur entourage direct et même indirect, des compteurs, des téléphones portables, ordinateurs et autres appareils électriques sans ressentir malaises, nausées, maux de tête, voire vomissements et/ou perturbations psychiques et émotionnelles. A ce jour, aucun médicament ne peut soulager ces souffrances.

 

J’ai compris, en soignant des personnes qui subissaient ces déstabilisations nerveuses et physiques, que chacune d’elle avait un passé de victime de violences psychiques ou/et sexuelles importantes, avec pertes de personnalité et soumission totale aux tortionnaires de tous ordres. Ce qui revient à comprendre que ces patients ont besoin  d’être accompagnés à retrouver leur identité, la confiance en eux et la capacité à prendre leur vie en mains. C’est un parcours de reconstruction de l’âme qui a besoin de reformer son esprit et sa force de vie. 

 

Il est possible que dans cette vie, la personne n’ait jamais subi de sévices ou de violences. Par une conjonction astrale qui se présente de la même façon que lors de ceux-ci, dans une vie précédente et un détail du quotidien qui reproduit un son ou une attitude, la personne s’enferme dans une bulle de protection pour ne plus avoir à subir les mêmes effets. Ses tensions et ses peurs de perdre à nouveau son identité créent un champ électromagnétique qui entre en résonance avec tous ceux qui sont générés par les appareils cités plus haut. Le système nerveux ne peut plus gérer les survoltages qui se créent par résonance, ce qui crée les malaises et les dysfonctionnements à bien des niveaux.

 

Dans le cas de violences subies dans une vie passée, ce sont les empreintes de ces traumatismes qui se réveillent et qui exigent réparation pour le développement d’une vie retrouvée. Je souhaite que ces quelques lignes redonnent confiance à toute personne souffrant de ces traumatismes.

Danielle Tripod.

Message du 8 juillet 2019

 

Tout se met en place pour que l’été soit chaud et même très chaud en Europe et sous certaines autres latitudes peu habituées à ces changements de températures. Nous étions avertis qu’il y a un  changement climatique actif sur la terre entière, mais pas aussi violemment, ni aussi rapidement. Y a-t-il une raison valable à ces averses de grêle soudaines et destructrices, à ces hausses de températures qui font souffrir les gens, les animaux et la nature entière ? Oui et ce n’est presque pas un secret : il y a une manipulation volontaire et déterminée des pressions atmosphériques et des condensations de nuages, voire la création des orages. Pourquoi ? Pour favoriser la hausse des prix en face des récoltes saccagées et permettre des importations bien  moins chères car produites dans des conditions différentes de celles de nos paysans et agriculteurs, tout en haussant les prix. 

 

Il y a un bénéfice, malgré la technologie mise en place pour déplacer les fronts froids et augmenter les fronts de chaleurs. Il est vrai, que le soleil génère des explosions plus importantes que la normale, mais pas au point de faire mourir de chaud, de soif, et de déshydratation une partie importante de la vie sur notre planète. Que faire ? Eviter les stations en plein soleil. Mettre un chapeau ou une casquette, même si vous vous tenez à l’ombre, boire beaucoup d’eau, éviter l’alcool et accepter de prendre du repos. Le cœur a davantage de difficultés à assumer son rôle de distributeur d’oxygène et le sang est plus épais, moins fluide. La vie se ralentit et les vacances sont les bienvenues.

 

Mais à côté de ces perturbations, un phénomène passe presque inaperçu : les eaux des rivières baissent considérablement, par manque de pluies. Les nappes phréatiques également, ce qui nous laisse comprendre que nous manquerons d’eau très vite, même dans la distribution aux robinets. Les eaux de surface s’évaporent rapidement et ce qui reste se réchauffe au point de faire mourir les poissons et  modifier le biotop de nombreuses rivières, étangs, petits lacs et plans d’eau. Certes, ce sera la joie des baigneurs et autres vacanciers, mais pas de la nature habituée à des eaux plus froides, même en été.

 

Vivre sans eau n’est pas possible sur terre. Notre corps a besoin de s’hydrater par notre atmosphère qui contient une certaine quantité d’’humidité. Il ne suffit pas d’un ventilateur pour continuer à fonctionner car l’air que nous respirons contient une partie de la nourriture de nos poumons et de nos différents organes. 

 

Cette période troublée fait partir des signaux d’alarme nécessaires à un changement des mentalités et des responsabilités personnelles et collectives. Nous savons que nous sommes impuissants face à ces exactions destinées à affaiblir la population et ses revenus. Il y a cependant une action  à développer : la certitude que la Force et l’Intelligence créatrices de notre existence ne laisseront pas l’humanité détruire Sa Création.

Danielle Tripod

Message du 24 juin 2019

Il y a tant à faire, à dire, à communiquer et à relativiser les nouvelles du monde! Nous sommes souvent accaparés par ce qui se passe chez nos voisins et nous ne prenons pas la peine d’être à l’écoute de nous-mêmes ! Et pourtant, il y a tant à comprendre, à accepter, à assimiler, pour être mieux dans sa peau, dans sa vie quotidienne et aussi dans cette relation avec le MOI supérieur.

 

Ce soir, dans le stress de la préparation  du château pour une rencontre amicale de l’association SVS (Stop aux Violences Sexuelles), je ressens une fatigue à être au four et au moulin. Je suis heureuse de les accueillir tous et toutes, surtout dans l’esprit qui les anime. Je voudrais être participante de la rencontre et aussi hôtesse. Je voudrais leur apporter l’énergie de la concrétisation de leurs objectifs et de leurs efforts. 

 

Et pourtant, mes jours sont hyper actifs et mes nuits ne sont pas encore reposantes, car il y a tant à faire un  peu partout dans le monde, dans les différents groupes et les demandes individuelles! Je ne me plains pas, je demande publiquement une aide permanente à mes côtés pour me soulager des tâches d’organisation, de direction et aussi de gestion. Je ressens que ma présence est ailleurs, car j’ai de plus en plus de demandes de séjours, courts ou longs, de stages et séminaires et des nouveaux groupes qui se forment pour créer des espaces énergétiques de soutiens et d’ouvertures dans bien des domaines. Ils sont le résultat de mes efforts durant ces vingt-cinq dernières années et j’ai besoin de les accompagner dans leurs développements. Ce sont aussi mes joies et ma raison  de vivre.

 

Je lance publiquement cette demande, car j’ai aussi besoin  que les personnes qui se présenteront pour m’aider et devenir mes collaborateurs comprennent mon action, aiment tous ceux qui s’arrêtent au château pour un jour ou plus longtemps et soutiennent le développement de cet endroit. Tout travail méritant salaire, nous aurons à trouver le financement nécessaire à les rémunérer. Et peut-être, un jour, pourrais-je aussi imaginer figurer sur la liste !

 

Je suis moi-même surprise de ce message qui n’a pas été préparé et que je rédige sous forme d’écriture spontanée. Je vous le partage, avec cette certitude qu’il est nécessaire pour permettre au Plan de dévoiler ses plans.

 

Belle semaine à tous.

 

Danielle Tripod

Message du 17 juin 2019

Dans le parcours d’une vie, se placent des synchronicités qui sont de véritables défis à la raison. Des pans entiers de l’existence se reflètent en quelques secondes et font défiler des images, des odeurs, des souvenirs si présents qu’ils semblent de hier, alors que plusieurs dizaines d’années se sont écoulées. Les émotions liées à ces moments d’exception ressurgissent amplifiées par l’absence ou par les manques qui ont succédé à certains événements. 

 

Je viens de reconnaître l’union de deux êtres qui se sont perdus de vue durant des centaines d’années et que le destin a réunis pour leur permettre de terminer leur légende de couple. Il y a, dans leur union, une si grande sincérité, qu’aucun d’eux ne doute du choix de leur vie de s’être unis en quelques jours et d’avoir construit un nid d’amour pour recevoir leurs enfants qui se sont présentés comme ils l’avaient annoncé dans leur coeur et leurs rêves. Ils ne savent pas encore quelle est leur histoire ni l’intention qui leur a permis de se retrouver. Ils ne sont pas des âmes jumelles, mais des réincarnations d’un passé lointain. Ils ont une mission  à remplir et c’est celle-ci qu’ils sont venus découvrir dans un stage un peu particulier qui, leur est dédié.

 

Je vous raconte cette histoire, car elle n’est pas unique et ces éléments se révèlent progressivement pour accompagner cette transformation de l’humanité et des paramètres de survivance de l’âme. Ce seront eux qui vous compteront, dans un prochain message, comment ils auront découvert leur parcours et leur devenir. 

 

Nous participons à de nombreuses ouvertures de conscience qui ouvrent des horizons nouveaux dans un contexte certes troublé, mais favorable pour accueillir les avances de chacun.

 

Être co-créateur de notre destin implique des remises en question de nos croyances, de nos différents apprentissages et de notre éducation. La société qui nous entoure est souvent une limitation à des certitudes qui n’osent pas s’exprimer, par crainte des railleries, voire des persécutions. Nous pouvons unir nos réflexions pour recevoir le soutien utile à des développements novateurs.

 

Danielle Tripod

Message du 3 juin 2019

 

L’Être de chacun est aussi l’Être de tous, chacun à son niveau et selon son rythme de vie. Il est omniprésent, omniscient et omnipotent car Il sait tout de chacun et peut décider de donner la vie ou la mort, de favoriser des rencontres ou de mettre une personne en difficultés, pour mieux l’en sortir. Il a l’Amour comme outil de travail et le Service à l’humanité en partage avec des collègues d’autres plans transdimentionnels. Oui, l’Être a des collègues qui servent le même Plan d’évolution de l’humanité et qui répond à une hiérarchie semblable à celles qui est connue chez les sociétés organisées. Seulement, l’Être n’est jamais au chômage, il ne cotise pas à un syndicat bien qu’il n’ait jamais de vacances et qu’il est en action sept jour sur sept et vingt-quatre heures par jour !

 

L’Être n’a pas la même structure que l’humain, mais il ressemble au Dieu des chrétiens, en plus évolué, et surtout en plus coopératif. Sa fonction est de soutenir la mutation qui se déroule en ce moment, afin d’éviter la destruction  de l’humanité et de la terre dans le même désastre. Tout semble échapper au contrôle, et surtout aux réclamations des populations, mais derrière ce chaos indescriptible existe une loi cosmique qui ne peut pas être contournée et qui dicte les actions et réactions des dirigeants et de leurs servants. L’argent n’est pas une fin en soi, mais le pouvoir qui lui est lié dépasse, en entendements, la raison de le posséder. Peu importe les zéros, car tout est dérisoire, même chez ceux qui possèdent bien plus qu’ils ne peuvent dépenser. L’argent n’apporte pas la joie de vivre, mais il contribue au pouvoir de le posséder ! C’est pourquoi les gens de pouvoir ne veulent pas abandonner leur place.

 

L’Être ne peut pas transgresser ces lois cosmiques, car il n’en a pas le pouvoir, mais il peut préparer les êtres humains à accepter les transformations nécessaires à leur survie et au développement d’une nouvelle humanité basée sur le respect de la vie et le partage.

 

Danielle Tripod

 

 

Message du 10 juin 2019

 

Tout, dans la vie de chaque jour est, lié à des actions qui se sont déroulées dans les plans supérieurs. Même les rebondissements de dernière minute sont déjà inscrits dans les corps subtils. Nous, les êtres humains, nous sommes le reflet de ce qui s’est passé dans l’inconscient personnel et collectif. Nous ne pouvons oublier que le moindre clin d’œil est inscrit, que nos pensées sont formatées dans les sphères de l’inconscient et que nous reprenons, jusque dans la matière, des schémas qui ne peuvent, consciemment, être modifiés. Même la mort est planifiée en fonction de la personne concernée et de son  entourage direct et indirect. Tout a une relation  de cause à effet et seules les personnes qui ont la capacité d’agir sur l’information ont le pouvoir d’agir entre les fils de l’inconscient et la matière, et ainsi modifier le destin. 

 

Ces personnes ont acquis ces capacités, mais elles sont dirigées par l’Être qui est  interface entre ces deux mondes. Ces thérapeutes permettent de matérialiser les modifications de parcours par la densité terrestre de leurs énergies et la force de leurs intentions d’Amour et de solidarité. L’empathie est une science et pas seulement une sensation  ou un sentiment. Cette science se développe entre les mains de ceux et celles qui ont fait l’initiation des temps, nouveaux. Chacun peut entrer dans cette initiation dès le moment où il le demande avec son intention de servir et sa disponibilité à l’action. La Force d’Amour se développe, à travers les actes du quotidien et la confrontation avec ses propres faiblesses. Les personnes utiles à les accompagner sur ce chemin d’ouvertures de consciences se présentent spontanément. 

 

Les croyances et les schémas rigides de l’éducation ont besoin  d’être révisés et adaptés au monde nouveau qui se profile dans un futur très proche. Personne ne peut prétendre savoir de quoi il sera fait, car rien, dans la mémoire collective ne peut être une référence. Nous entrons dans une nouvelle humanité destinée à construire un  paradigme sans précédent tout en continuant à habiter la planète terre. 

 

Tout se prépare, longtemps à l’avance, et nous reconnaîtrons les actions individuelles et collectives de ceux qui ont les facultés de ressentir ce qui vient. Ces avant-gardistes, souvent maltraités, muselés, niés, menacés, voire assassinés sont les pionniers de cette construction qui est en création au niveau de l’aura de la planète. Cette création s’imposera quels que soient les efforts de ceux qui la nient ou ne peuvent y croire. 

 

Nous faisons partie de l’avant-garde de cette nouvelle humanité.

Je vous aime.

Danielle Tripod

 

Qu’est-ce qu’une méditation ?

Que faut-il faire pour être en méditation?

 

Une méditation est un moment de silence actif et concentré. Il suffit de le vouloir pour que l’esprit fasse le chemin nécessaire à tourner le regard et la voix vers l’intérieur, à l’écoute de soi et du Soi. Le silence n’est pas un vide, mais un espace-temps libéré des contraintes de la vie et du corps pour entrer en résonance avec un niveau de conscience supérieur.

Les pensées et les préoccupations ont de la peine à se calmer et à arrêter leur ronde infernale. La patience est de mise car l’esprit a besoin d’apprendre à rester actif sans activer les schémas de référence habituels. Au début, il est recommandé de s’astreindre à cet exercice quelques minutes seulement, mais de manière répétitive. Progressivement les pensées se calment. I y a moins de tensions sur le temps qui s’écoule, car en réalité peu importe que ce soit deux minutes ou deux heures.

Dès que l’attention est acquise, il est possible d’augmenter la durée de la méditation.

 

C’est le temps que nous prenons pour faire un pas de plus sur le chemin qui nous mènera à la rencontre avec Dieu. Cette rencontre avec soi-même est un moment privilégié qui devient vite une référence pour le développement de la journée. C’est cet instant privilégié où Dieu nous dit simplement : «Je t’attends».

 

Il dit encore: «parle-moi simplement, sans courbettes ni périphrases. Sache que tu n’as pas besoin de demander dix fois les mêmes choses, car je ne suis pas sourd. Elles te seront données, mais au moment juste et non pas selon ce que tu crois juste.»

 

Progressivement, à travers nos pensées qui s’ouvrent vers d’autres horizons, notre intuition qui s’affine, nos réflexions et nos actions qui sont soutenues par une force et une épuration, nous nous rendons compte que Dieu existe en nous.

 

Nous méritons tous d’être en contact avec Dieu en nous.

 

Nous serons étonnés de comprendre en côtoyant des personnes qui font un chemin spirituel différent, qu’un même langage s’établit sur la planète entière. Lorsque nous aurons libéré nos tensions personnelles, nous serons réconciliés avec notre propre vie et nous comprendrons que Dieu parle à tous de la même manière et en même temps.

 

Nous avons tous la capacité de rencontrer Dieu en nous.

 

Nous avons tous la capacité de Lui parler, d’écouter ce qu’il nous dit, d’accepter le chemin qu’il propose pour être plus près de Lui.

 

Dieu est partie de nous, nous sommes partie de Lui !

 

Arzier, juillet 2001.

Extrait de  «LA FORCE DE VIE, Π OUVRE NOTRE COEUR» PAGES 249-250.

 

Méditation et énergies de guérison

Du 16 décembre 2019

 

Clara MAURICE

 

Je vous remercie bien pour votre soutien régulier depuis longtemps déjà!

Je suis sevrée du tramadol. C'était plus compliqué que ce que je pouvais l'anticiper, car l'intrication de la molécule, en se dégageant, a créé des moments de désarroi, je ressentais la lourdeur du bas astral. Je croyais, étant donné que j'avais pris soin de diminuer progressivement les doses, que ce serait une question de jours.... en fait ces trois semaines ont été mises au service de ce sevrage, et si reviennent des remugles d'états bizarres, c'est de moins en moins fréquent et je peux reprendre ma vie en mains avec plus de dynamisme.

 

La disparition des anti-douleurs me permet maintenant de faire un point exact de mon état de délabrement et reconstruction après les cures de rayons d'il y a sept ans. Pendant cette année sous cachets, la reconstruction a continué et j'ai la joie de vous annoncer que ma peur de retomber dans les désagréments au niveau des intestins, de l'appareil génital, est largement effacée par les progrès, pas encore définitifs et totaux, mais bien avancés….

 

Et je mène une vie qui me permet bien mieux qu'avant de prendre soin de moi.

Je demande une belle onde psychique de courage à continuer le processus. 

 

Merci! Clara.

Du 25 novembre 2019

 

Clara MAURICE

 

Bon.... je puis mettre des bottes, je ne suis plus condamnée aux chaussons....

J'ai décidé de finaliser le sevrage des opiacées la dernière semaine de Novembre, car mes essais progressifs de grandir le temps entre les prises me conduit à chaque fois dans des états désastreux, à la limite des convulsions...

Je rentre dans la froide saison assez en forme.... je vous remercie pour votre soutien énergétique, de tout coeur!

Aujourd'hui je demande une onde sur le petit bassin, et sur ma jambe pilier, ma jambe gauche, jusqu'au bout du pied.

 

Merci de tout coeur! Clara.

Du 11 novembre 2019

 

Clara MAURICE

Merci chers tous de soutenir mon processus car le sevrage des opiacées permet aux conséquences des rayons de reprendre l'expression de leur réalité.... et donc je réapprends à vivre avec ces brûlures, ces douleurs presqu'en permanence.... haut mon coeur! Merci de votre accompagnement, de tout coeur.

 

Je tiens à préciser que les douleurs sont tout le temps, mais par vagues: des crises si fortes que je me sens aux portes de l'insoutenable, puis de longues périodes de brûlures latentes mais supportables. Merci de votre soutien!

Clara.

 

Alice POUILLOUX

Bonjour à tous, 

Des nouvelles de mon hyper-sensibilité aux ondes hautes fréquences et à l'électricité : un praticien en morathérapie (médecine informationnelle) a détecté deux bactéries et un insecticide sur ma glande pinéale, mon hypothalamus et mon système nerveux central. Ces éléments seraient à la source de la gravité de mon état. Il me traite en médecine quantique et je prends des huiles essentielles en complément, depuis quelques jours. Eh bien je suis déjà moins sensible à l'électricité ! Pas encore aux ondes wifi et téléphones portables.  J'ai bon espoir !

Par ailleurs, j'ai toujours un besoin urgent de déménager dans un environnement moins pollué en ondes. En plus, le linky arrive bientôt chez mes voisins.

Merci à vous de m'accompagner vers la guérison et un nouveau logement favorable. Bisous.

Alice.

 

Jean-Pierre LEMARDELE

Le frère de Sola est retourné dans « sa maison » le 6 novembre après une longue maladie. À Jean-Pierre, à Sola, à sa famille vont nos pensées d’Amour et de Tendresse.

Du 28 octobre 2019

 

Clara MAURICE

Nouvelle étape sur mon chemin.... reconstruction active.... aujourd'hui mon doigt de pied est guéri! J'ai la permission de baigner mon pied dans l'eau de mer. Je descends drastiquement les opïoïdes, je suis à la deuxième moitié pour me libérer. Mais ils m'ont soutenue par rapport aux effets secondaires des rayons dans le petit bassin, sur le devant et au niveau des intestins.... je me suis aussi habituée à manger des choses qui n'enveniment pas ma fragilité. Alors je demande une onde spéciale petit bassin pour soutenir mon effort de libération.

 

Merci de tout coeur: Clara.

Du 21 octobre 2019

 

Marie Rose Baumgart

Je suis fatiguée et j’aimerais mieux dormir car mon sommeil  n’est pas très bon.

Je suis contente de n’avoir plus de séances à l’hôpital mais dois encore y aller pour d’autres examens plus tard, merci de m’aider.

Je vous embrasse.

Du 08 octobre 2019

 

Clara Maurice

J'ai eu le bonheur de passer quelques jours à Lugues, de retrouver Danielle et les personnes qui l'accompagnent en ce moment. J'ai reçu de bons soins de la Mère, et j'ai aussi participé à une offrande artistique, en duo avec un ami colombien musicien et chanteur, et moi disant quelques textes... tout cela m'a fait un bien fou, mais je persévère à demander votre soutien, car mon processus de reconstruction à tous niveaux est avantageusement soutenu et aidé  par cette vibration solidaire et de groupe, dans les énergies de la Force d’Amour.

 

Ainsi je vous demande une onde sur toute ma jambe gauche, avec une information de recréation d'un réseau artériel sain. Et puis une onde sur mon petit bassin, qui n'en finit pas encore d'expulser les effets brûlants des rayons....et puis délicatement du bout de l'un de vos index, je demande une onde à l'intérieur de la paupière inférieure gauche où une petite infection s'est manifestée. Je vous remercie de tout coeur....

Je mets en oeuvre la pratique proposée par Danielle, après chaque repas, concernant la rate et le pancréas...  je suis joyeuse le plus souvent.... synchronicité?

Et j'ai proposé cette pratique à des proches dépressifs, aussi je me devais de l'expérimenter sur moi.

Belle semaine à toutes et tous: 

Clara.

 

Alice POUILLOUX

Bonjour à tous, j'ai le moral bien bas et ma sensibilité à l'électricité est forte. Peut-être à cause d'un gros rhume ? Je suis épuisée. Merci par avance de votre soutien. Bisous. 

Alice.

Du 30 septembre 2019

 

Clara Maurice

Vraiment je suis faite pour ce travail: donner des concerts avec mes textes.

Cela me procure une énergie très belle....

Je voulais vous le dire.

Pour cette semaine, je vous demande tout simplement une énergie d'amour qui m'englobe et qui m'aide à terminer de guérir ce gros doigt de pied... et à retisser l'arborescence explosée par les rayons des artères de ma jambe.... merci du fond du coeur….

Clara.

 

 

Alice POUILLOUX

Bonsoir, mon état d'hypersensibilité aux ondes et à l'électricité ne s'améliore pas. J'ai besoin de trouver un lieu de vie qui me permette de me reposer des ondes et cherche activement. Mercredi, nous visitons, avec d'autres électro-hypersensibles, un domaine à vendre dans la perspective de créer un éco-hameau. Je suis intéressée. Je dors mal et suis fatiguée. Je deviens chimico-sensible, c'est à dire que sentir certains produits chimiques comme des produits d'entretien me donne maintenant des maux de tête et une oppression thoracique.

C'est malheureusement assez classique comme évolution. Cette pathologie a quelque chose de sidérant. Lorsque je vais mieux, je ne me rends pas compte que la machine à laver, par exemple, rayonne de l'électricité. Et dès que je vais moins bien, me tenir à proximité crée des malaises, maux de tête, à l'estomac, voire vertiges et je suis obligée de me dépêcher de faire ce que j'ai à faire afin de m'éloigner. La cuisine est un lieu particulièrement difficile pour moi, avec le frigo, le four et la machine à laver. Je pratique la cohérence cardiaque et fais de footings, ce qui améliore l'état de mon coeur je crois. Vivement une solution !!! Et grand merci pour votre soutien. 

Alice

 

Marie-Rose BAUMGARTNER

 

Merci Danielle de tout coeur pour ton soutien, au jour d'aujourd'hui mercredi, il me reste encore 3 séances de radiothérapie. Ouf, il est grand temps! car les derniers 14 jours, j'étais vraiment épuisée, mais depuis hier je me sens déjà beaucoup mieux et j'espère que ça continue et que j'aille mieux de jour en jour. Merci.

 

Luz Marina CAICEDO

 

Madre, Angela Carolina y Familia de la Fuerza del Amor, muchas gracias por su sostén. La audición en mi oido derecho se recuperó. 

Du 23 septembre 2019

 

Clara Maurice

Je reviens tout juste de cette déambulation slamée de l'exposition de peinture de l'ami peintre avec lequel nous préparons un recueil. C'était en Alsace. Je suis vraiment heureuse, la scène est un lieu de grande accélération vibratoire pour tous les acteurs, ceux qui performent, et  ceux qui reçoivent, le public....

Les vendanges sont finies, tout s'est bien passé et le temps a été radieux.

Merci de soutenir mon processus, afin que je puisse réaliser le plan de mon Être.

 

Des bisous à tous: Clara.

 

Oscar VILLALOBOS

Rosa Ruiz

Gracias Madre hermosa por el soporte para Rosa. Después de una visita de mi parte al hospital y de colocarla en nuestras intenciones de ayuda del grupo, Rosa tuvo un cambio fuerte: su agresividad disminuyó, estuvo comunicativa, receptiva y lucida con sus hijos e hija. Con su hija conversaron y lograron entrar juntas en oración.

El viernes entró en coma y los médicos la declararon en estado terminal. Falleció el domingo y hoy su familia está agradecida con el proceso de cambio que pudieron vivir esta semana. Ahora tres de ellos están dispuestos a abordar en grupo la sanación de las heridas emocionales que han quedado después del proceso de revelaciones y descargas emocionales difíciles de Rosa, en la preparación de su viaje.

 

Gracias de nuevo y gracias al grupo por acoger a esta Madre y abuela que acaba de partir. 

Abrazos. Oscar Darío.

 

Luz Marina CAICEDO

Pido sostén para conservar la audición. Por el oido izquierdo ya no oigo y el derecho está  bajo y disminuyendo. El otólogo dice que puede ser debido a inflamación.

 

Marita KIEFER

Je te remercie aussi pour ton soutien et les soutiens et les bonnes ondes du groupe concernant mes problèmes avec mon épaule droit. En ce moment, j'ai mal à l'épaule de temps en temps pendant la journée et les muscles deviennent durs et douloureux. Pendant les mouvements, l'épaule craque encore pendant la journée.

Dormir sur le côté droit n'est pas possible. Dès que je me tourne vers le côté droit en dormant la nuit, l'épaule commence à craquer et à me faire très mal. La douleur me réveille immédiatement.

Le renforcement de mes muscles m'est toujours interdit. Cependant, j'ai obtenu la permission d'entraîner à nouveau mes mains, et je peux à nouveau faire des sculptures à l'atelier de poterie. C'est comme l'ergothérapie. 

Merci de tout cœur, à toi et le groupe, pour votre soutien et je demande une onde d'amour et de guérison pour mon épaule droit. Je vous embrasse bien fort.

Du 16 septembre 2019

 

Alice POUILLOUX pour

 

Clara Maurice

Merci pour l'onde de la semaine passée qui m'a bien soutenue. La cistite n'est plus latente et gênante, elle est en sourdine.

Cette semaine je suis aux fourneaux pour les vendanges et je travaille hardi petit des textes pour un concert en Alsace dimanche prochain, en duo avec un peintre à l'occasion d'une exposition d'art sacré. Je vous demande une onde de soutien pour les efforts que je fournis presque sans relâche. Et pour mon doigt de pied qui continue de guérir si lentement. Merci de tout coeur, un bisou à tous:

Clara.

Oscar Villalobos

Te estoy enviando el relato de una persona mayor, cuyo comportamiento se ha venido deteriorando con los años y que hoy tiene diagnóstico provisional de demencia y bipolaridad.

 

Es la Madre de un amigo de juventud, compañero de universidad y de andanzas en la literatura. Luego de varios meses de muchos viajes de la casa al hospital del hospital a la casa, sin encontrar soluciones para manejar su comportamiento  sus se muestran bastante golpeados por la fuerte agresión verbal y gestual de ella y empiezan a manifestar problemas de salud importantes.

 

En mi parecer, la historia del hijo que le fue quitado a a fuerza es fundamental, y hoy la infección en el corazón parece hablar de una guerra con sus propios sentimientos. Recuerdo que desde la medicina china una demencia por problemas del corazón es "razonable", ya que "el corazón rige la mente".

Vamos a hacer una propuesta de manejo emocional para la familia y te contaremos luego. a continuación el relato que presenta su hijo, quien solicita la ayuda del grupo y ha acordado presentar su reporte semanal.

 

Rosa Ruiz

Su edad es 88 años y 9 meses. Huérfana de padre y madre desde muy pequeña. Vivió la violencia de los años 50 de manera directa y dramática. Tuvo un hijo muy joven del que la separaron sin su consentimiento. La relación con los hijos de su posterior matrimonio (una mujer y 3 varones) ha sido difícil: maltrato físico y emocional especialmente con su hija y uno de sus hijos varones. A su hijo menor le confesó que no quería tenerlo y que incluso intentó abortarlo, al parecer repitiendo la historia de la separación del primer hijo. Tiene historias de maltrato con las señoras que ayudaban en la casa y hay un episodio con silencios y misterio alrededor de una de ellas.

De otro lado es una mujer inteligente, con muchas capacidades incluidas las artísticas y frustrada por haberse visto obligada a ser ama de casa.

En los últimos años su comportamiento difícil se fue intensificando. Tomó el control del cuidado de papá y de los recursos financieros cayendo en maltrato físico, emocional y económico hacia su pareja, entrando en obsesión por acumular dinero y manipulando las relaciones familiares. Alejo a los hijos, impidió ayuda y cuidados, hasta que todo hizo crisis a finales del año pasado con el ingreso al hospital. Hoy esta diagnosticada con demencia (falta el diagnóstico preciso) y está siendo tratada con medicamentos para bipolaridad y psicosis para manejar su comportamiento agresivo hacia sus hijos y hacia el entorno (este último aspecto ha impactado emocionalmente de manera muy intensa a sus hijos e hija).

Ha estado en situación infecciosa recurrente desde hace 4 meses y el último diagnóstico a este respecto es una endocarditis por infección de los ventrículos del corazón. Se requiere una evaluación con sonda para lo cual se requiere sedarla y se plantea una intervención a corazón abierto que parece imposible dadas sus condiciones. Gracias, Jaime, hijo de Rosa. 

Du 9 septembre 2019

 

Alice POUILLOUX

Bonsoir, de retour chez moi après un séjour à la campagne dans une maison relativement calme des ondes, je suis de retour chez moi. Maux de tête, vertiges, nausées, mal au ventre et aux reins, douleurs à la nuque sont revenus illico. Je mène des démarches pour convaincre une voisine d'éteindre la wifi ; je me suis procurée des câbles blindées pour limiter les expositions à l'électricité, j'ai demandé un diagnostic électrique etc ; déménager dans un lieu sain sera l'issue dès que possible. A quand la guérison ? Mon moral n'est pas au mieux. Merci de votre soutien.

Bisous.

 

Alice.

 

Clara Maurice

Je suis à nouveau dans une cystite latente, pour laquelle je remercie si elle est la porte de sortie des brûlures des rayons! Je vous demande une onde de douceur sur tout le bassin et vous remercie de tout coeur! 

Clara.

 

Murielle SANSOULET

 

Merci chaleureusement pour tous vos messages et vos bonnes ondes à mon intention.

Je suis rentrée chez moi comme prévu, et je vais pouvoir récupérer de l’opération, de l’anesthésie et des médicaments qui m’ont fait beaucoup vomir... 

j’ai fait ma première sieste récupératrice et j’espère être capable de remanger bientôt...

J’ai rdv avec le chirurgien à la fin du mois pour savoir quelle suite donner à cette intervention en fonction des résultats d’analyse du polype.

Je me joins à vous tous avec le coeur, avant de retourner m’allonger et dormir... 

 

Murielle.

Du 2 septembre 2019

 

Alice POUILLOUX

Bonsoir, Aujourd’hui, j’ai le moral. J’ai pu faire des courses presque sans mal de tête, je cuisine devant le frigo, je me sens presque normal. Sans toutefois téléphoner sur un portable ou m’installer près de la box ou d’une lampe. Je suis chez des amis qui m’ont prêté leur maison en dehors du village en leur absence. Je nage dans la piscine, quel bienfait (l’eau est excellente pour les EHS, l’eau de mer encore davantage).
Et depuis deux nuits, je dors au sous-sol : c’est souverain ! Je n’en reviens pas. Je dors bien et me réveille reposée. Pas de 4G, quasiment pas d’électricité dans la chambre : c’est une clé – ce qui va être un peu compliqué de retour chez moi. Il semble qu’une autre clé est l’alimentation : en particulier peu d’amidons et peu de sucres.

Avec Danielle, le travail de guérison en profondeur se poursuit, avec un axe net : travailler sur les mémoires de violence (physiques et/ou psychiques, dans cette vie ou une autre).

 

Je rencontre des électrohypersensibles dans ma région et constate que c’est aussi l’analyse de plusieurs : ce lien entre violences passées et prédisposition à l’EHS. Merci de votre accompagnement. Je vous embrasse.

 

Alice.

Du 26 août 2019

 

Alice POUILLOUX

Bonjour, j'observe une rechute de mon état d'électrohypersensibilité depuis environ 8 jours.

Là, j'ai mal à la tête chez moi, ne peux de nouveau pas rester longtemps devant le frigo même mis à la terre, dois tout éteindre la nuit etc. J'ai fort mal à la nuque et au ventre également et suis physiquement fatiguée. Merci de votre soutien. Bisous.

 

Alice.

 

 

Clara Maurice

Il est enfin venu le temps de vivre sans pansement à ce gros doigt de pied... il n'est pas encore franchement guéri... l'ongle mettra du temps à tomber et des douleurs persistent, de plus en plus dicrètes.... 

Je m'installe dans une période d'un demi tramadol toutes les 12h, et quand je peux augmenter le temps, je le fais.... mon corps a « renaclé » quelques jours à cette base diminuée de moitié. Je commence à m'y faire.

Je vous remercie pour une onde douce de régénération générale. 

 

Clara.

Alice POUILLOUX

 

De Clara Maurice

Bonjour à tous

J'ai entrepris un demi sevrage du tramadol depuis 6 jours et....j'y arrive! Les premiers jours j'ai eu un peu des sueurs froides et du mal être... mais comme je m'étais exercée en élargissant les prises à répétition, j'ai traversé...je puis même dire que depuis deux jours, j'expérimente une meilleure qualité de sommeil, et c'est encourageant!

Donc pour cette fois, je ne reviendrai pas en arrière.... je ferai le sevrage définitif à la guérison totale de mon doigt de pied qui prend tout son temps.... je suis à 1 tramadol 100 pour 24 heures au lieu de deux.

J'ai remarqué que l'état d'être joue pour une grande part dans la réussite d'un sevrage! Bien plus que l'organisation mentale de calculer les heures....

 

Je vais bien. Je vous demande une onde pour la suite du processus. Je ne suis ni accro, ni dépendante de votre soutien, je le vis comme un apprentissage heureux de la solidarité, et que nous sommes vraiment tous ensemble. Je vous remercie et je vous aime... nous allons jusqu'à la reconstruction totale de mes corps.... bon 15 août, imprégnés de l'amour de la Mère:

Clara.

Alice POUILLOUX

Bonjour à tous, merci de continuer à me soutenir dans la guérison de mon hypersensibilité aux ondes (EHS), qui est toujours très aiguë mais des avances se font tout de même, qui vont bientôt se concrétiser par une baisse de cet état d'EHS je l'espère.

Un dentiste m'a arraché une dent à la suite de la préconisation d'un dentiste spécialisé dans les ondes (dr dieuzaide à toulouse, son site présente des résultats stupéfiants) et d'une infection. L'ambiance du moment est de laisser cette baisse de pression faire son chemin et de libérer les mémoires associées.

 

Dario VILLALOBOS

Muchas gracias, Madre y grupo por su acompañamiento con el proceso de mi Padre. Después de la intervención, estuvo dos semanas conectado a una manguera para evacuar su orina.

Luego de esta incomodidad se siente muy bien y su proceso de evacuación está fluido y él se siente cómodo y contento. Recordamos que en la intervención el urólogo verificó que no hay ya rastros de su anterior cancer de vejiga. A sus 89 años, tiene otras molestias manejables, como sale a hacer sus compras y a caminar por su propia cuenta, su lucidez mental es muy satisfactoria, aunque le acaban de negar el pase de conducción y eso lo lamenta. 

Una amorosa sesión de   sanación cada una o dos semanas, durante los años de madurez es una buena receta para una amable longevidad. Gracias Madre por el tesoro que nos has heredado.

Abrazos para todos, Óscar Darío

 

Clara Maurice

J'espace les prises du tramadol  de plus en plus....et je me trouve dans de sacrés états de mal être et de manque, de douleurs.... alors je reviens à des prises plus régulières... j'affronterai le sevrage une bonne fois quand mon doigt de pied sera guéri.... il ne l'est pas encore, mais ça vient.... merci de m'accompagner dans ce processus toujours changeant.

Bonnes vacances à toutes et tous! Clara.

Alice POUILLOUX

J'ai désormais une infection dentaire sous une couronne et suis sous antibiotiques.

Entre l'hypersensibilité aux ondes et cette infection, je n'ai pas souvenir d'avoir autant souffert.

Merci de me soutenir.  

Marie Rose Baumgartner

 

«Marie Rose nous remercie pour le soutien qu'elle a reçu: sa cicatrice qui va jusque sous l'aisselle a commencé à bien se refermer et elle a très bien dormi la nuit dernière. Elle souhaite recevoir encore de bonnes ondes pour continuer la guérison de sa cicatrice et pour mieux dormir.

A partir du 12 août, elle va recevoir 33 séances de rayons, tous les jours sauf le week end et jours fériés, elle nous remercie d'avance de notre aide. Françoise

Clara MAURICE

Merci pour une onde de soutien... rien de neuf et tout qui se prépare en silence.

Je vous remercie du fond du coeur: Clara.

Alice POUILLOUX

Je suis devenue électrohypersensible et ne supporte plus la présence de téléphones, wi-fi et l’électricité dans une certaine mesure. La présence des ondes générées par ces appareils me donnent des maux de tête difficile à gérer. Merci de m’aider à stabiliser mon état, car pour le moment, il empire.

 

Michel DUFLOUX

Mon mari, Michel Dufloux, a été opéré le 20 juin du péricarde. Lors de son réveil le 21, il s'est plaint de fortes douleurs abdominales. Le chirurgien a effectué aussitôt un scanner et il a constaté que les drains posés la veille, touchaient le colon et le péritoine. Une nouvelle opération a été nécessaire pour repositionner les dits drains. Ces 2 opérations lourdes coup sur coup ont fortement fatigué mon mari.

Conséquences post opératoire: difficulté à expectorer, mauvais transit, oedème, extinction de voix, tension faible.

Sorti le 02/07/2019, et rdv chez le médecin traitant et cardiologue, des radios pulmonaire et echo abdomino-pelvienne ont été réalisées. Celles-ci ont montré que le diaphragme droit a été touché lors de l'opération d'où un épanchement pleural bilatéral-lithiases vésiculaires.

Je demande l'aide du groupe de la Force de l'Amour pour son rétablissement.

Martine à la demande de son mari.

Papa de Oscar Dario VILLALOBOS

Muchas Gracias por el apoyo que se ha recibido para proceso de mi padre. Finalmente mañana lunes 8 de julio será realizada la intervención sobre su uretra.

Agradezco el acompañamiento para él, y para el equipo médico que lo atenderá. 1000 gracias.

Un abrazo. Oscar Darío

Méditation de Clara Maurice

Je vais mardi en consultation chez le chirurgien qui a opéré ma jambe gauche.

Je saurai alors ce qu'il pense du bobo résiduel de cette longue expérience, sous l'ongle, avec une zone nécrosée en haut à gauche de l'ongle. Ce bobo me cause de vives douleurs, surtout à la frontière entre la nécrose et le tissu sain, et je suis encore et toujours sous opioïdes depuis le 21 mars....

J'ai maigri beaucoup....

Je vous demande une onde de régénération bien ciblée sur cette zone, et une onde pour ce chirurgien afin qu'il envisage la suite dans le respect total de mon Être et de mon destin.

Je vous embrasse tous avec tendresse et un grand merci pour votre fidèle soutien. Clara.

Ps: il est clair que je vais déjà bien mieux qu'au plus difficile de ce processus.

Clara Maurice (suite)

Merci pour l'onde de la semaine passée qui m'a permis de vivre le rendez-vous avec le chirurgien dans une confiance et une alerte perception bien de mise.

Le bobo guérit très doucement et je ne suis pas libérée des calmants.

Je sais maintenant qu'après l'explosion induite par la charge des rayons, il ne reste qu'une chambre artérielle sur les trois dans la jambe, du genou à la cheville. La cuisse est moins lésée.

Je devrai accepter un fluidifiant du sang chaque jour.

Et mes meilleurs ennemis sont le stress et la cigarette.

Les conseils sont: marcher tous les jours, danser, cultiver la joie de vivre.

J'ai interdiction de me baigner à la mer tant que le bobo n'est pas cicatrisé.

Et la nourriture doit être saine, équilibrée, le végétarisme étant une bonne chose.

Voilà.... si le bobo s'infecte ou se péjore, je suis invitée à me faire hospitaliser et à réagir vite.

Hier un gros chien a marché sur mon ongle.... mon Être m'a rassurée en me disant que cette impulsion était nécessaire.

Je vous demande une onde sur ce fameux doigt et sous l'ongle, et une onde psychique sur ma prise en main de mon bien être et de ma guérison à tous les niveaux. Grand merci! Clara.

 

 

Alfonso CAREÑO

Mi querida y respetada Madre Daniela:

 

La saludo deseando que se encuentre muy bien, no le habia escrito porque mis problemas siguen iguales, mucha rigidez de mis piernas impidiéndome caminar, calambres seguidos en mis manos. Le comento que en esta semana me he caido dos veces, la primera fue el lunes de esta semana a las cuatro de la mañana yendo hacia el baño y antes de entrar me enredé con mis piernas  y me cai golpeándome un poco fuerte y sufrio mi codo izquierdo formándome un pequeño ematoma y dos raspaduras. Gloria estaba dormida y en el momento de oir el golpe se levantó y me ayudó a pararme. A los dias siguientes sentí un poco el cuerpo adolorido.

El dia jueves de esta semana hacia las 9 a.m. me dirigí al comedor para desayunar y retirando la silla me enredé en las piernas y me fui al suelo de medio lado junto con la silla que se astilló, me pegué contra el baldosin en la cabeza especialmente en la ceja izquierda, mi ojo izquierdo se puso muy morado y se inflamó un poco, así como la mamo izquierda que me quedó adolorida.

También en esta caida como la anterior, sin mayores  cosecuencias,

Porque el resto de mi cuerpo no esta afectado.

Agradezco su concepto y agradezo de manera especial su ayuda como el de todas las personas de la Fuerza del Amor.

Deseándole una feliz semana. La quiero mucho, 

Alfonso

 

Danielle TRIPOD, fin d’un cycle et nouveau départ ! 

Je suis née en Suisse le 10 mars 1945 d’un père jardinier et d’une mère au foyer.

 

Mon enfance s’est tournée dès le plus jeune âge vers la souffrance des autres et comment y  remédier. Très tôt, j’ai manifesté des dons de guérison et d’amour, avec une tolérance qui m’a permis de comprendre l’être humain, ses fonctionnements et ses limites à gérer sa vie : la psychothérapie appliquée par apprentissage, cours du soir, écoute, capacité de synthèse et ouvertures à la Connaissance. Etude et pratique de nombreuses thérapies et médecines alternatives.  

 

Mariée durant 28 ans avec Philippe DEGOUMOIS, nous avons créé une entreprise d’informatique qui a fonctionné durant 8 ans. Divorcée depuis 15 ans, je suis mère d’un fils né en 1969. J’ai été, entre autres activités, directrice d’entreprises que j’ai relevées des  faillites annoncées.

 

Fin d’un cycle et nouveau départ entièrement dédié à la guérison et à l’aide aux autres, avec un premier voyage en Colombie, suite à une invitation en 1994 pour enseigner le massage métamorphique. De ce voyage s’est ensuivi un développement spirituel et pratique qui a bouleversé ma vie et m’a mise entièrement au Service de l’humanité en direct avec les plans de consciences de très haut niveau qui se sont révélés progressivement. La connaissance de l’être humain, sa place dans l’univers le rôle des religions et qu’est-ce que Dieu, ont fait place à une capacité de guérison avant-gardiste, en dehors des courants du moment. Considérant l’être humain dans sa globalité et dans son environnement, j’ai ouvert le chemin à des scientifiques en recherche de la médecine quantique que je pratique et enseigne. Les élèves qui ont suivi mon enseignement depuis plus de vingt ans ont également cette capacité et la transmettent à leur tour.

 

Une vision holistique de la santé qui inclut les relations familiales, sociales, professionnelles, économiques et environnementales génèrent des transformations de société importantes qui se répercutent dans la vie à tous les niveaux. Oser être soi dans un contexte moralisateur exige une force intérieure importante. Créer la solidarité, donner une place active à chacun et une vie de dignité et de respect sont les valeurs qui installent la joie de vivre, une nouvelle qualité d’amour et le respect de la vie.

 

J’ai développé, puis enseigné, dans une vision holistique :

 

Des guérisons personnelles et de groupes.

 

L’éducation avec des méthodes utilisées de la maternelle aux universités, avec des projets soutenus par le département de l’instruction publique de Colombie.

 

L’économie domestique et d’entreprises.

 

La science et la spiritualité.

 

La médecine informationnelle et moléculaire.

 

Certaines des méthodes développées et référencées, donc reproductibles, sont des sujets de thèses de doctorat de la part des personnes qui ont suivi mon enseignement et qui, à leur tour enseignent dans certaines universités de Bogota et ailleurs :

 

⇨  Structuration et gestion de l’espace.

 

⇨ La science de l’intention.

 

⇨ Développement et enseignement d’une thérapie holistique à l’intention des thérapeutes.

 

⇨ Développement et formation de la médecine informationnelle et moléculaire.

 

⇨ Développement et gestion de projets (des centaines de projets aboutis).

 

⇨  Développement personnel.

 

⇨  Coaching en entreprise.

 

À travers stages, séminaires, ateliers, rencontres, sont partagés :

 

- Les Structuration et gestion de l’espace (enseigné dans les écoles et universités colombiennes).

- La science de l’intention.

- La Magie des Nombres.

- Art-thérapie et développement de qui JE suis.

 

 

                                                               Lire la suite ⇨

 

- Formation d’art-thérapeutes, capables d’intégrer la responsabilité de l’artiste. 

- Formation des animateurs pour le développement et gestion de projets.

- Développement et gestion de la pensée complexe (enseigné dans 2 universités).

- Développement et gestion de projets personnels et de groupes.

- Développements technologiques pour l’intégration des nouveaux schémas industriels et économiques respectueux de l’Homme et de l’environnement.

 

J’ai développé et réalisé une petite production de l’Elixir Force de Vie qui génère une stimulation du thymus et de la glande pinéale, afin d'alimenter avec une énergie à débusquer, car encryptée, les zones neuronales et nerveuses en même temps. Il neutralise les imposteurs de tous ordres, afin de revitaliser l'organisme et le système énergétique dans son entier. 

 

J’ai écrit le scénario d’un film qui n’a pas vu le jour, malgré l’enthousiasme et l’entrain des personnes qui m’ont accompagnée dans ce projet. Un teaser a été réalisé et le scénario a été proposé dans des concours sans rencontrer l’intérêt souhaité.

 

J’ai écrit deux livres, tous deux traduits en espagnol : 

 

Pi ouvre notre cœur.

 

À tous les enfants du ciel et de la terre.

 

Chaque lundi je diffuse mon enseignement en français et en espagnol. Il est distribué par les personnes qui m’accompagnent en Colombie et par un petit groupe en Europe. Les personnes intéressées peuvent le recevoir avec une participation de 100 euros par an.

 

En 2003, j’ai créé une coopérative qui a permis d’acheter une maison en Suisse qui s’est transformée en centre d’accueil, de stages, séminaires et rencontres.

 

Durant quatre ans, mon travail a généré les ressources nécessaires à son maintien et à celui de cinq personnes permanentes, en restructuration de vie ou en dépassement de problèmes psychiques importants. Cette maison a été vendue, à cause de mes absences répétées en Colombie, en Amérique du Sud, du Nord ou ailleurs.

 

En septembre 2009 a été acquis, avec cinq autres personnes, le Château de la Cave et son domaine, près de Nevers (Nièvre) qui a été rebaptisé Domaine du Chêne en hommage à un arbre cinq fois centenaire qui marquait le coin sud-est de la propriété avec le projet de créer un Ecosite et un Centre d’accueil pluridisciplinaire. 

 

De nombreux «miracles» ont jalonné ma route,  mais je ne me suis jamais attardée pour  me spécialiser dans un domaine ou un autre. J’ai été poussée, par la Force qui m’habite et me guide, à fortifier toujours davantage mon Être et ma vie pour servir la transformation  que vit l’humanité en ce moment dans tous les domaines. Je sais que maintenant, cette période de préparation se termine et que je vais pouvoir diffuser et transmettre à un plus grand nombre tout l’acquis développé durant ces années.

 

Je cherche des partenaires, associés, financiers pour gérer le Château du Chêne et son domaine, valoriser le potentiel énergétique qui est ressenti de manière unanime, terminer la réfection du patrimoine bâti qui crée un pont entre l’ancien et le nouveau. Créer un Ecosite qui accueille des stages de transmission du savoir et du savoir-faire tout en restant un centre de réflexio, de rencontres, de partages et de régénération personnelle.

 

Le château et le domaine que j’habite en ce moment est un lieu magique, d’une énergie spéciale, en pleine nature. Je souhaite que ce lieu puisse devenir un centre de soins, de rencontres, de transmission du savoir et de la Connaissance. Qu’il soit un espace de repos et de récupération pour tous les acteurs actifs à soutenir l’humanité à se reconstruire dans le cadre de la mutation actuelle qui subit, impose des modifications profondes de l’Être et du corps. L’espace nature préservé, la mini ferme, le jardin potager bio-dynamique, le verger conservatoire, la paix, la tranquillité, la beauté des paysages et la quantité d’animaux sauvages et familiers qui peuplent ce petit domaine sont une source de découvertes, de joies et de partages permanents.

 

Mon objectif : que la Science, la Médecine et la Spiritualité se donnent la main pour atteindre des niveaux de conscience encore à découvrir.

 

Danielle Tripod, 8 mai 2016.

 

E-mail: danielletripod@gmail.com

Site internet: chateauduchene-dtripod.com

 

Partager sur les réseaux sociaux

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon